Le poids de l’influence de Malick Seck aux côtés de la Première Dame

Si un homme est bien dépassé dans le Me intrigues du Palais, c’est bien le Président de la République. Beaucoup de choses contraires à sa vision du pays se passent dans son dos. Des choses cuisinées dans le Palais à son insu et qui fragilisent de jour en jour son pouvoir. Oui la situation qui prévaut dans cette bâtisse blanche dépasse le Chef de l’État, et pourtant, l’homme mériterait aide et assistance de la part de son entourage, lui qui est en charge de faire marcher la République sur ses pieds, lui qui a le devoir moral de réussir un tel challenge, mais hélas l’homme trébuche très souvent dans les cours où sont étalées d’énormes peaux de banane, dressées sur son chemin par les plus proches de son entourage.

Et au Palais, il faut sourire à Malick Seck, sinon vous êtes passible de la « peine de mort », car l’homme est considéré par la Première dame comme son fils et non comme son jeune frère, et les rumeurs de couloir du Palais sont claires, ici vaut mieux avoir l’amitié de la première dame que d’exécuter les ordres du Président. La semaine prochaine nous reviendrons largement sur le froid entre Macky Sall et Malick Seck, à l’origine d’une… À suivre !

La rédaction