Plus de 300 migrants ouest-africains dont des sénégalais vendus en France

Dakarmidi – La police espagnole avec l’aide de l’organisme européen de lutte contre la criminalité, Europol, et après 6 mois d’investigation, elle a arrêté 7 personnes impliquées dans le commerce d’être humains.

Les mises en cause ont fait entrer pas moins de 350 migrants de manière illégale en France. Ces migrants viennent de l’Afrique de l’Ouest, notamment du Sénégal, de la Guinée, du Mali et de la Cote d’Ivoire.

Selon les échos, ils étaient d’abord convoyés en Espagne par bateau; de l’Espagne, où ils étaient cachés dans un appartement, ils sont conduits en France en bus, en train ou avec la complexité d’un chauffeur de taxi.

Mais, une fois en France, ces migrants à qui on avait fait miroiter une belle fille se rendent compte de la tromperie.Car ils sont tout simplement revendus à d’autres réseaux qui les obligeaient à se livrer à la mendicité, devant les portes des églises ou les supermarchés. Le montant de ce trafic est en cours d’évaluation, mais selon les premières estimations des enquêteurs, il pourrait avoir rapporté des centaines de millions d’euros.

La rédaction

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom