Passage du PM à l’Assemblée nationale : Quand le gouvernement communique avec son peuple

Dakarmidi – Le Premier Ministre Mahamed Boun Abdallah Dionne s’est rendu cet après-midi à l’hémicycle avec son gouvernement afin d’avoir un face-à-face avec les députés à travers des questions directes et de tout ordre. Le PM tout comme ses ministres, se sont tour à tour mis devant les représentants du peuple, pour répondre à bons nombres de questions qui ont été soulevées et auxquelles, ils ont apporté des éclaircissements concluants.

De la plus simple à la plus ambigüe, Mahamed Boun Abdallah Dionne et ses ministres se sont livrés sans détour, à un exercice républicain du reste très apprécié par les sénégalais.  Aux interpellations des 14 intervenants, portant sur des secteurs clés tels que l’agriculture, la sécurité, l’éducation, le terrorisme, sans oublier celles qui en ce moment sont sur toutes les lèvres: à savoir le pétrole et le gaz, rien a été de trop.  Avec des chiffres à l’appui, des raisonnements clairs sur des projets, des réalisations et des perspectives dans le sens de donner encore plus de poids  au plan Sénégal Emergent (Pse), le chef du gouvernement a été d’une précision chirurgicale.

S’agissant de la question de l’énergie, il en a profité pour annoncer l’inauguration d’une nouvelle centrale de 20 Mégawatts par le Chef de l’Etat ce 03 Novembre à Malikunda, consacrée au mixte énergétique, qui renforcera la demande en énergie du pays.

C’est dire tous les efforts que le gouvernement de Mahammad Boun Abdallah Dionne sous l’impulsion du Président Macky Sall consent  dans ce secteur primordial. Après donc celle du Cap des biches, de Kahone, de Boutoute, de Bokhol etc., cette nouvelle centrale réduira considérablement le coût de l’électricité au Sénégal.

Aussi, le Programme d’urgence pour le développement communautaire (Pudc), ce programme présidentiel de première importance, s’est invité  aux débats. Ce dernier, a vu le PM chanter ses mérites et son succès qui valent beaucoup de satisfaction au monde rural dans sa phase de mise en œuvre.

Sur la fameuse question du pétrole et du gaz, le gouvernement de Dionne a eu la bonne attitude, celle de rassurer le peuple sur la volonté du chef de l’Etat de faire en sorte que les richesses puissent leur profiter entièrement.

Nous y reviendrons

La Rédaction