Parlement de la CEDEAO : Cissé Lo s’auto-évalue…

Dakarmidi- Après la réunion de haut niveau du Parlement de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest(CEDEAO) tenue à Banjul (Gambie),la semaine dernière, son Excellence Moustapha Cissé Lo ne s’ est pas arrêté en si bon chemin .Le Président de l’institution communautaire a présidé aussi ,ce lundi,une session extraordinaire consacrée à l’ évaluation de la quatrième (4) législature qu’ il dirige de maître ce, depuis Février 2016 et qui va prendre fin dans quelques jours.Le premier-vice de l’ Assemblée Nationale sénégalaise est longuement revenu sur son bilan bâti en or massif et, non sans deman
der à la nouvelle équipe dirigeante de préserver et d’ enrichir les acquis: »Depuis l’ installation du Parlement de la CEDEAO en Novembre 2000 à Bamako, au Mali, c’ est la première fois qu’une législature se donne l’opportunité de faire sa propre évaluation .Cet exercice répond, sans nul doute ,d’ abord, à un souci de transparence car il permet au Bureau que je dirige de s’imprégner de l’appréciation que les députés ont de la conduite des affaires de notre institution,donc de ses forces et de ses faiblesses;ensuite, à un besoin d’ efficacité car,le Parlement étant une continuité ,une évaluation objective de la 4 législature permettrait à la 5ème législature de mieux cerner les acquis pour construire les stratégies nécessaires afin de relever les défis à venir » s ‘est expliqué le Président Cissé Lo. Et il continue à donner une meilleure intelligence de sa démarche novatrice: »Au cours de cette session qui consacre la première de l’annné 2020 ,il va s’agir donc pour nous de répondre à la question suivante : de Février 2016 à nos jours ,qu’ avons – nous réalisé ensemble? Nous tenterons alors ,de manière factuelle,de laisser des réponses appropriées aux prochaines législatures,voire aux générations futures .Sur ce,des panels de discussions dans le programme de la session,notamment, sur l’ évolution du Parlement de la CEDEAO depuis son installation, le bilan des activités et l’ évaluation critique de la mise en œuvre de l’acte additionnel portant renforcement des prérogatives du Parlement seront au menu.Tous les résultats de ces travaux au sein des panels feront l’ objet de débats en plénière. Il est aussi attendu de cet exercice une appréciation la plus large et variée possible des différents aspects du bilan de la quatrième législature. »