Pape Diop : « Le glas de l’ère Macky SALL a sonné et la hantise de l’après pouvoir ont fini de faire effet sur lui »

Dakarmidi – Normalement, la grosse tête de victorieux du président SALL aurait dû se dégonfler au bout de quelques mois face à son manque d’expérience et de pratique politique, ce que j’observe avec compréhension. Mais là, ça dure.

Chez ce personnage, il ne faut pas gratter longtemps pour apercevoir cette manie du chef de L’Etat de concentrer sa politique autour de sa petite personne. Le président SALL souffre d’une amnésie manifeste au point de ne plus se rappeler que sa victoire en 2012 n’était pas due au fait qu’il était le meilleur postulant, mais juste le candidat le moins mauvais.
Ce président «né après les indépendances» mais à l’âme visiblement desséchée et à l’ego sur-dilaté nous livre les derniers soubresauts d’un monarque en pleine crise d’impopularité.

Ses déclarations sarcastiques qui ne sont que l’ultime chant du cygne ne pourront rien y faire. Le glas de l’ère Macky SALL a sonné et la hantise de l’après pouvoir ont fini de faire effet sur lui. Il ne supporte plus la contradiction des médias, encore moins la grogne populaire devenue très bruyante à travers les réseaux sociaux.

Au plus bas niveau dans les sondages d’opinion, voici arrivée la fin de votre règne monsieur le président. Les scandales politiques et financiers que vous avez accumulés durant tout votre mandat ont fait de vous le président le plus impopulaire de l’histoire du Sénégal.
Le président WADE est passé par là ; avant lui le président DIOUF n’a pas su résister au vent de changement. Ces vieilles habitudes de manipulation de l’opinion sans vergogne ne vous sauveront pas.

Je vous conseille monsieur le président de vous livrer à une sérieuse introspection sur le bilan contrasté que vous aurait laissé aux Sénégalais. Le feuilleton de vos échec est retentissant, l’indignation citoyenne est à son comble. Vous avez suscité colère et exaspération chez les Sénégalais.

Vous aviez vendu un rêve au peuple. Celui de ne plus voir de copinage, de favoritisme, une rupture vertueuse dans le mode de gestion des deniers publics. Vous aviez aussi promis une économie plus dynamique. Mais aujourd’hui qu’avons-nous ? Un système de santé inefficace et totalement désorganisé, un manque de vision dans la politique de l’emploi des jeunes et du stock de sénégalais en mal d’activités génératrices de revenus, et par dessus tout, une situation sociale en dégradation continue, une économie caractérisée par la morosité et une administration prise en otage.

Vous avez royalement trahi les aspirations du peuple sénégalais. Votre programme politique, économique et social est devenu une arnaque historique au service des intérêts de votre clan.

Papa DIOP, Président de la Convergence Libérale et Démocratique/Bokk GIS-GIS

La rédaction