Pape Alé Niang revient sur l’incident survenu au conseil constitutionnel et interpelle les magistrats