NOUS NE VOULONS PAS D’UN AUTRE BASSIROU FAYE, D’UN AUTRE FALLOU SÈNE par Guy Marius Sagna

Dakarmidi  – Monsieur Cheikh Ba, conseiller spécial en charge des questions de paix, sécurité et défense de la présidente du conseil économique social et environnemental a reçu il y a peu 4 groupes d’étudiants : le collectif des bacheliers de 2019 non orientés, le Collectif des étudiants orientés dans le privé, le Mouvement « machine pour tous » des étudiants de l’UVS, les étudiants de l’Isep de Diamniadio.

Après avoir écouté les problèmes des étudiants, ce conseil si spécial leur a donné un conseil très spécial : allez étudier à l’étranger car ici rien n’est bon!

Ce n’est pas monsieur Ba qui nous intéresse. Mais monsieur Ba dit tout haut ce que le président Macky Sall, ses ministres…font tout bas.

Saviez-vous que les deux écoles franco-sénégalaises de Dial Diop et de Fann ne sont réservés qu’aux enfants de Macky Sall, de ses ministres, de ses députés, des hauts gradés des forces de défense et de sécurité, des députés du bureau de l’Assemblée nationale ayant rang de ministre? Il n’y a jamais de grève dans ces deux écoles.

Voilà pourquoi ils sabotent notre école publique. L’école du peuple.

Maintenant, le régime de Macky Sall conseille à nos enfants, à nos frères et sœurs d’aller étudier à l’extérieur. Quel aveu d’échec! Quel scandale!

Mais cela ne passera pas. Ce serait trop facile.

Je suis inquiet pour les élèves qui font leur bac actuellement. Certains d’entre eux vont échouer. Parmi les chanceux certains ne seront pas orientés. Parmi ceux qui seront orientés, certains seront envoyés à l’UVS ou dans les écoles privées ou universités en chantier pour y être sacrifiés.

Nous demandons au président Macky Sall :
– de rendre effectif sa décision récente d’orienter les bacheliers non de 2019 non orientés au nombre de plus de 1.300.
– de donner leurs ordinateurs et clés de connexion aux 1.100 étudiants de la 7e promotion de l’UVS ayant eu leur bac en 2019,
– de satisfaire les revendications des étudiants orientés dans le privé
– de satisfaire les revendications des étudiants de Isep Diamniadio qui ont été orientés dans une université en chantier.

Nos jeunes concitoyens bacheliers de 2019 non orientés, étudiants des universités des vies sacrifiées (UVS), étudiants de l’Isep et étudiants orientés dans le privé traités de manière discriminatoire vivent dans l’angoisse, le stress, le désespoir… Depuis au moins un an.

Que peut faire un cœur d’étudiant remplit de désespoir ?

Nous tiendrons le président Macky Sall de tout ce qui adviendra à ces bacheliers et étudiants dans le cadre de leur lutte légitime contre sa politique scolaire et universitaire anti-nationale, antidémocratique, anti-populaire.