Non. un président ne doit pas dire ça !

Dakarmidi – Nous avons suivie avec intérêt,  sans bienveillance ni malveillance, la derniere sortie (one man show) du président Sall lors de la 5e édition de la Grande rentrée citoyenne (Grc) à travers les médias.

Il a fait des declarations suffisantes pour susciter notre réaction.

Premierement il dit : « Je n’ai jamais aspiré devenir président de la République. Cette ambition ne m’a animé qu’à l’Assemblée nationale lorsqu’on m’a imposé certaines choses, c’était lors devenu un combat de principes».

A la lecture des faits et des différentes actions qu’il a  mené depuis qu’il est  aux affaires,  comment ne pas le prendre pour un véritable president par accident.
Cette déclaration nous révèle qu’il n’etait pas prêt pour diriger ce pays et son programme c’etait sa vengeance personnelle, la chasse aux sorcières. (Traque des biens mal acquis)

Elle nous révélé aussi que l’engagement du président SALL est né d’une réaction et non d’une prise de conscience, d’une volonté de changer, de faire evoluer.

En politique,  pour celui qui veut bien faire,  l’engagement doit naître
à la suite d’une prise de conscience sur une situation économico-sociale d’un pays, prise de conscience qui ensuite aboutit sur la mise en place d’un projet de société alternatif.

Mais pour le president SALL, sa volonté de devenir président n’etait que pour ces ambitions personnelles.
De fait son engagement est  née à la suite d’une réaction consécutive à une situation qu’il a jugé injuste. Il ne peut pas être cité pour modèle en tout cas dans ce domaine.

Ensuite il ajouta: «J’avais une vie de boy et un salaire de 60 000 Fcfa à mes débuts »
La question qui vient à l’esprit, c’est de savoir quelle est la formule magique? ,  sa formule,  qui permet en un temps records(moins de 30ans) de deternir autant de biens.
Comment peut on passer de 60 000 francs cfa par mois a un patrimoine évaluer a plus de 8milliards?

Au lieu de nous raconté sa vie, le président devrait  plutôt nous éclaircir sur son patrimoine.

Nous savons tous que sa vie a changé apres l’alternance de 2000. (Dg petrosen, ensuite ministre… )
Aujourd’hui si le president SALL est devenu riche, milliardaire,  ce n’est pas forcément à cause de sa profession  à moins qu’on  ne veuille considérer encore comme profession la politique.

Tenir des propos aussi dangereux que discourtois dans des jeunes et la nation toute entière  n’honore pas un président.
Nous tenons  toutefois à  rappeler à nos pairs que la politique ne doit pas être un moyen d’enrichissement illicite mais plutôt un moyen de rendre une vie meilleure à tous les citoyens.
Nos modèles sont là, serigne touba khadim Rassoul,  El hadji Malick Sy  Thierno Souleymane Ball et tant d’autres…  Nous avons une histoire et des exemplarités suivons les avec courage et lucidité au lieu de nous vendre d’autres personnes.

Papa Makhtar Diallo, activiste, auteur, president du mouvement citoyen les « indignés » du Sénégal membre fondateur de « Wattu Senegaal »