Non inscription de Karim Wade sur les listes électorales: Le PDS a bel et bien un plan B

Dakarmidi – La déclaration du dernier conclave du comité directeur du Parti démocratique sénégalais (PDS), selon laquelle la candidature de Karim Wade représente le plan A jusqu’à Z du parti, est pur mensonge.

Yerimpost, qui avait été le premier média à avoir soulevé la non-candidature de Wade-fils et s’était à l’époque attiré les foudres des boutefeux du PDS, récidive. Votre blog préféré est en mesure d’écrire qu’Abdoulaye Wade, numéro un du parti, n’a pas attendu la constatation de la non-inscription de son fils sur les listes électorales pour commencer à peaufiner une candidature alternative.

Mi-juin, il a demandé à l’un de ses anciens ministres, et fidèle parmi les fidèles, de se préparer à prendre le flambeau au cas où… Sans rechigner et sans perdre une seconde, ce porte-étendard désigné a contacté un quinqua sénégalais revenu au pays après une carrière dans les institutions financières internationales. Il lui a commandé, sous forme de consultation, un document qui diagnostique les problèmes économiques et sociaux du Sénégal et propose des solutions.

L’auteur de la commande n’a pas caché au consultant que son travail sera la base d’un programme politique qu’il compte présenter aux Sénégalais en tant que candidat du PDS à la présidentielle de 2019. Votre blog préféré va plus loin. Le projet de projet de société va être livré le 30 août 2018.

Le PDS a un plan B en la personne d’une personnalité très proche d’Abdoulaye Wade qui travaille en coulisses sa candidature, peaufine son projet pour le Sénégal, active certains réseaux et discute avec des autorités religieuses et coutumières triées sur le volet. Nous y reviendrons…

Source Yerimpost

La rédaction