Nomination et installation du Gouvernement, Réformes des institutions, Réconciliation nationale, Législatives, Fête de l’indépendance… Quand Adama Barrow perd du temps à Dakar !

Dakarmidi -Le nouveau président de la République Gambienne demeure à Dakar loin des affaires et autres dossiers urgents qui l’attendent en Gambie où tout est à refaire. Il a fini de prêter serment, il a obtenu le départ tant désiré de Jammeh loin du sol gambien, mais le président élu reste cloitré dans sa résidence à Dakar comme s’il n’était pas trop conscient de la charge de travail lourde qui l’attend dans son pays.

Yahya Jammeh étant parti dans des conditions déplorables au vu des biens qu’il a emportés, a laissé le pays dans une situation assez préoccupante a bien des égards et même ingouvernable qui oblige les nouveaux dirigeants à  devoir mettre très vite la main à la patte dans un travail sérieux pour reconstituer les morceaux et redynamiser l’économie gambienne qui a perdu tout son prestige et toute son attraction.

Seulement la liste du nouveau gouvernement tarde à être  publiée, ce qui signifie que rien pour le moment ne peut se faire dans ce pays qui traine seul isolé, loin derrière dans le concert des nations en développement.

Les institutions de la Gambie subissent encore et gravement les contrecoups du système de Jammeh qui à la limite, a abusé de son excès de pouvoir pour affecter profondément cette nation pauvre aux maigres ressources désormais obligé de se faire une santé économique et financière.

Tans de défis qui interpellent le nouveau président Adama Barrow, plébiscité par un peuple qui, acculé par un régime dictatorial, a fait valoir sa souveraineté et a porté son espoir sur lui afin qu’il reconstitue les bases sociales et sociétales du peuple gambien soif de paix et qui nourrit un grand besoin de vivre en sécurité,  de s’épanouir  afin de préparer un meilleur avenir a ses  générations futures.

La fête de l’indépendance gambienne  qui approche à grands pas est une belle occasion pour marquer tout cela en réunissant autour d’un idéal démocratique et de réconciliation, tous les fils de la Gambie et leur injecter ce sentiment patriotique qui boostera leur subconscient vers l’unité, le commun vouloir de vie commune et la communion des cœurs dans une nouvelle Gambie.

Eu égard à tous ces dossiers qui attendent sur la table du bureau d’Adama Barrow d’être dépoussiérés et bien pris en charge, il est plus qu’urgent  pour l’équipe de Mme Fatoumata Tambajand, nouvelle vice-présidente, d’entamer  le travail. Plus de temps à perdre! Aujourd’hui que la crise est résolue, Adama Barrow n’a plus rien à faire au Sénégal où, à longueur de journée, il s’affiche avec des célébrités.

A bon entendeur….

La Rédaction