Le mouvement « Macky Mo Nu Nior » reçu en grande pompe au Palais (Vidéo)

Dakarmidi – C’est dans une salle des banquets archicomble que le Chef de Etat a reçu les membres du mouvement « Macky Monu Nior », fondé par le ministre conseiller chargé des affaires religieuses. La cérémonie a démarré un peu après 17h, lorsque le PR est arrivé dans la salle. Le MC du jour, El Hadji Mansour Mbaye, avec une aisance des grands jours, a sorti comme à ses habitudes, des mots doux de sa bouche qui ont fini par hypnotiser, même les moins concentrés durant la cérémonie. Il n’a pas également manqué de rappeler au Chef de l’Etat, le grand espoir qu’il représente pour tout un peuple, sans oublier de l’encourager à aller de l’avant, car dit-il, partout au Sénégal, ses œuvres sont visibles.

Haj Mansour a dans la foulée, fait la genèse des premières dames, qui ont eu à occuper, le palais de l’avenue Léopold Sédar Senghor, et en les citant nommément, il y glissa des éloges et des lauriers exclusivement dédiés à l’actuelle occupante, Marième Faye-Sall, pour ne pas la nommer. Ainsi, bien campé à la tour de contrôle, et parfois, par des métaphores, taclant le silence de Macky Sall, Haj Mansour pouvait maintenant passer à la distribution de la parole aux différents intervenants. Le président du mouvement, Cheiklh Mbacké Sakho, assis aux côtés de Macky Sall au présidium, avec le DC, Me Youm, était lui aussi, emporté par un vent de fierté et de bonheur illimité.

Et cela s’est senti dans ses courts propos, avec une voix presque tremblante, il a survolé la genèse de son compagnonnage avec le maitre des lieux, tout en lui renouvelant son allégeance sur le plan politique et son engagement à travailler durement avec les membres de son mouvement pour que leur leader gagne haut la main, les législatives de 2017 et la présidentielle de 2019, et dans l’émotion, il a terminé ses propos en versant de chaudes larmes essuyées par les réconforts de son patron. Quant au secrétaire général du mouvement, il a saisi son passage au pupitre, pour dans un bon schéma, présenté la trouvaille du mouvement, la maison de l’émergence.

Cette innovation du mouvement 2MM-N, selon ses propos, sera au service exclusif des réalisations du chef de l’Etat et aidera à booster le secteur de l’emploi, par une redynamisation des Pme et des Pmi, pour qu’enfin l’équation de la difficulté à trouver de l’emploi, soit résolue définitivement. La marraine quant à elle, la grande commerçante Adja Cogna Diop, à la tête de nombreux Dahiras « Sopey Serigne Babacar Sy », a affirmé qu’elle demeure fortement ancrée dans le mouvement 2MM-N aux côtés de Cheikh Mbacké Sakho, pour les victoires de Macky Sall en 2017 et en 2019. Quant au porte-parole, venu de Touba, il a d’une manière exceptionnelle présenté le bilan de Macky Sall, « chez vous, Mr le Président, tout est urgence, je me demande comment faites-vous pour réaliser autant de projets, en si peu de temps? ».

Il aura attiré l’attention particulière du Chef de l’Etat et de toute l’assistance en général. Le président n’a pas un seul instant, perdu le fil des différents orateurs qui se sont succédés au pupitre. Vient enfin, le dernier à y être convoqué, le doyen Magib Sène. Haj Mansour avant de tendre le micro à son ami de longue date, a dit beaucoup de bien sur l’homme, sur sa loyauté, son sens de la République, de l’engagement et sa culture de la paix sociale sous tous ses aspects. Magib Sène, le parrain du mouvement et Président du comité des sages, après avoir offert 300 exemplaires d’un ouvrage qu’il a lui-même écrit sur le chef de l’Etat et autofinancé, a magnifié l’homme Macky Sall, sa politesse, son sens élevé de la maturité, comme si sa voix avait apaisé les cœurs, il plaçait des sortes de flèches qui perçaient et berçaient à la fois, les cœurs.

Et c’est sous des applaudissements nourris, que le Chef de l’Etat a pris la parole, ému et content du travail qu’a abattu son ministre conseiller en charge des affaires religieuses, qui aura été à ses côtés, pendant toute sa carrière d’homme politique. Il s’est félicité d’une telle rencontre qui contribue à solidifier ce qu’il pense être le mieux pour le pays, la voie de l’émergence dans laquelle il s’est engagé. Félicitant l’ensemble des intervenants, Macky Sall a exhorté le mouvement à aller de l’avant et à continuer sa massification. Une cérémonie qui aura finalement débordé en temps, le Président de la République était vraiment aux anges, et n’a pas manqué d’offrir un véhicule de type 4×4, sa propre voiture à Cheikh Mbacké Sakho en guise de cadeau, pour lui faciliter dit-il, ses déplacements. Il compte également appuyer de manière conséquente le mouvement, devenu incontestablement du sel fin dans la sauce du « Macky ».

La Rédaction