Moussa Sow / Cojer : “Ousmane Sonko était dans ses affabulations prétentieuses et dangereuses…”

La Cojer Nationale, par la voix de son coordonnateur, Moussa Sow, solde ses comptes avec Ousmane Sonko après sa sortie au vitriole contre le régime en place quand à gestion du coronavirus.

En suivant la sortie maladroite et insensée de Ousmane Sonko sur la gestion de la pandémie COVID-19 par l’État du Sénégal, nous nous rendons compte que nous avons affaire à un nain politique qui prétend jouer dans la cour des grands sans arguments valables.

Sonko et ses coupables imaginaires…

En effet, le Sieur Sonko comme un possédé trouve des coupables imaginaires même pendant cette pandémie. Le Pantin Sonko, tel un démiurge ne fait que dans le show politique avec une mauvaise foi manifeste. Pourtant, comme tous les leaders politiques, il a été consulté par son Excellence le Président Macky Sall qui a fait de la gestion de la pandémie et de la Force COVID-19, une gestion harmonisée, consensuelle et efficace.

Sa haine viscérale vis à vis de son Excellence le Président Macky Sall

Le petit Sonko passe tout le clair de son temps à raconter sa vie aux Sénégalais qu’il taxe d’indisciplinés. Sa haine viscérale vis à vis de son Excellence le Président Macky Sall, est inquiétante. Mais le Président Macky Sall ne boxe pas dans la même catégorie que lui. Qu’il le prenne pour dit!

Ousmane Sonko critique mais pas solidaire

Depuis le début de la pandémie, le peuple n’a reçu aucune contribution de ce politicien et de son parti politique car il n’a jamais fait une quelconque collecte pour participer à la riposte au bénéfice du pays, alors que pendant la campagne électorale, il a mobilisé des moyens douteux.

Pour la gouverne du Sieur Sonko, nous lui signifions que ces mensonges ne pourront pas prospérer car la COJER reste intransigeante face à son entêtement de démiurge zélé”.