Moussa Faki Mahamat acceuilli comme un roi au Tchad, Déby lui étale le tapis rouge et remercie ses collègues Chefs d’Etat qui ont soutenu son candidat.

Dakarmidi – C’est un Faki (56 ans), joyeux, qui fait la fierté de tout un peuple,  fraichement élu président de la Commission de l’Union africaine (UA) qui a « débarqué » à l’aéroport international de N’djamena (Hassan Djamous), en compagnie de son mentor Idriss Déby Itno. Il a été accueilli en grande pompe, avec tous les honneurs dus à ce nouveau titre, obtenu sous les grâces et le génie diplomatique de Déby. La diplomatie tchadienne, discrète dans ses actions, a triomphé de fort belle manière. Bien qu’étant sur la ligne de départ, Moussa Faki Mahamat n’était pas considéré comme un favori dans cette course, course que devait remporter théoriquement Abdoulaye Bathily du Sénégal.

Mais hélas, son avancée ne s’arrêta qu’au stade de rêve. Il rentra finalement bredouille, même si le contribuable sénégalais a beaucoup souffert durant sa campagne (44 pays visités et seulement 10 voix obtenues même pas le plein au sein de la Cedeao), l’homme n’a dû récolter qu’un très faible pourcentage, qui l’a éliminé de la course dès le second virage. Décevant et humiliant! Loin de nos terres, à N’djamena précisément, c’était une foule en liesse qui était venue rendre hommage au couple Déby-Faki, de retour d’Addis-Abeba, et cette brillante victoire obtenue, prouve à suffisance la bonne santé de la diplomatie de cette nation.

L’Afrique a noté, durant ce sommet, ses « enfants », et la meilleure note est allée au ministre des affaires étrangères du Tchad qui n’a ménagé aucun effort pour hisser son pays à la plus haute marche de l’organisation continentale. Une belle leçon de technique diplomatique que devraient retenir les recalés et leurs mentors, qui au demeurant, s’y sont mal pris apparemment, manquant les virages, brûlant les feux, empruntant les sens interdits, telle fut la tragédie lugubre, en gifle, qui a enflé leurs joues et dont les marques resteront indélébiles, le temps d’une autre élection prévue dans 04 ans…

La Rédaction