Me Massokhna Kane sur l’électricité : « On est en face d’un État chasseur de primes »

Dakarmidi- Figure de proue de la défense des intérêts des consommateurs sénégalais, Me Massokhna Kane rue dans les brancards suite à la hausse de 6 à 10% du prix de l’électricité. Le président de SOS consommateurs ne voit aucune explication crédible qui pourrait justifier cette hausse, si ce n’est qu’on est « face à un État chasseur de primes qui cherche des niches de recettes ».

Selon lui, la hausse du prix du baril qui est toujours invoqué, n’est que « le coupable idéal », mais elle ne pourrait justifier cette hausse. La réalité, d’après Me Kane, est :  » il y a trop de charges à la Senelec et ces charges là sont répercutées aux populations ». A l’en croire, « la Senelec est un gouffre à milliards qu’il faut auditer. Il y a beaucoup de cas de détournements ».

En plus, avec plus de 2 500 employés, des charges salariales onéreuses et des avantages donnés à ses employés qui ne paient que 10% de leur facture d’électricité, c’est normal selon Me Kane que la Senelec se retrouve dans la dèche.

 

Avec Seneweb