Mbour: Les mauvaises conditions de travail du Tgi dénoncées

Dakarmidi – Au niveau du Tribunal de grande instance (Tgi) de Mbour, les conditions de travail sont jugées « insoutenables ». Ce cri de détresse a été lancé par le président du Tgi, Thierno Niang, hier, lundi 24 septembre 2018, lors de la cérémonie d’ouverture de la Chambre criminelle.

Dans son discours, le président Niang a décrié le nom fonctionnement du Tribunal du Travail de Mbour. « Le Tribunal du Travail n’est pas fonctionnel jusque-là pour défaut de nomination par le ministère du Travail des assesseurs représentant respectivement le patronat et le monde du travail », explique t-il. Pourtant, indique t-il, ce n’est pas faute d’avoir essayé.

« Je me suis déplacé jusqu’à l’inspection régionale du Travail de Thies pour m’entretenir de la situation avec l’Inspecteur du Travail et voir le ressort des cautions à présenter pour un démarrage imminent de cette juridiction qui est d’une importance capitale dans le dispositif judiciaire de notre pays », a soutenu Thierno Niang.

Il n’a pas manqué de relever d’autres dysfonctionnements dans l’administration de la justice. Depuis l’installation du Tgi de Mbour, souligne le juge Niang, il n’y a qu’un seul cabinet d’instruction qui gère tous les dossiers. « Le seul cabinet d’instruction qui existe pour le moment au niveau du tribunal gère une soixantaine de dossiers. Ce qui démontre son importance et la nécessité d’ouvrir au moins un deuxième cabinet d’instruction pour soulager un peu le juge Pape Gana Gueye, qui a en charge ce cabinet, pour un meilleur fonctionnement du service public de la justice », affirme M.Niang qui énumère d’autres difficultés.

Rappelant au ministre de la Justice ses engagements, il indique: « au niveau du siège également, la mise en place au moins de deux chambres, en plus du président est fondamentale et d’actualité. Au niveau du ministère, des assurances ont été données, mais elles tardent à se concrétiser » a t-il dénoncé.

La rédaction