MATAR DIOUM TUÉ À COUPS DE COUTEAU EN SUÈDE : LE TÉMOIGNAGE DE SON FRÈRE

Dakarmidi- Agé de 35 ans et père de 7 enfants, Matar Dioum, batteur de « Djembé (tambour) » a été tué le vendredi 2 août 2019 à Suède à coups de couteaux. L’auteur du crime n’a pas encore été identifié même si une enquête a été ouverte pour élucider cette affaire. El Hadji Modou Dioum alias Dj Moo est le petit frère de la victime. Joint au téléphone, il raconte les circonstances dans lesquelles sa famille a appris la mort.

Matar Dioum vivait en Casamance où il a appris le « Djembé ». Originaire de Diourbel, il a quitté le Sénégal en 2010 pour aller vivre en Suède. Il s’y est marié avec une arabo-suédoise avec qui il a divorcé après quelques années. Ses relations avec cette dernière n’étaient pas au beau fixe après leur séparation. « Je ne dis pas que c’est son ex épouse qui l’a tué mais le téléphone de cette dernière a été saisie par les enquêteurs en plus de l’interpellation d’un individu suspect. Il a été poignardé alors qu’il était en train de prendre les marches de l’escalier pour rejoindre son appartement », a expliqué le petit frère du défunt.

Qui raconte qu’à la veille de sa mort Matar a longuement discuté avec ses parents. « Il s’est longuement entretenu au téléphone avec ma mère. Ils se sont taquinés. Au téléphone, il avait annoncé à mon père qu’il viendrait passer la fête de la Tabaski au Sénégal. Cette nouvelle avait réjoui mes parents car cela faisait 8 ans qu’il n’était pas revenu au Sénégal. Aujourd’hui, mes parents sont sous le choc depuis la triste nouvelle », a confié El Hadji Modou Dioum qui dépeint son frère comme une personne flegme, très sociale, sans problème.

« Ce n’est pas parce qu’il est mon frère mais, Matar Dioum était une personne spéciale. Et les témoignages que nous avons reçus de ceux avec qui ils vivaient là-bas en sont des preuves patentes. Ils soutiennent tous que Matar était un bon voisin qui n’a jamais eu maille à partir avec qui que ce soit. A part son boulot, il n’avait aucune autre fréquentation qui nuirait à sa personne. Il est une personne très humble qui accordait beaucoup d’attention à sa famille », a témoigné le frère de la victime.

EMEDIA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom