« Mankoo Wattu Senegaal »: Debriefing, lamentations, meeting, plainte, retrouvailles avec Macky Sall, que veut réellement l’opposition?

Dakarmidi – La marche de l’opposition réprimée vendredi dernier par la police n’a altéré en rien à la dynamique de combat du Front pour la défense des intérêts du Sénégal « Mankoo Wattu Senegaal ». En réunion d’évaluation hier après-midi, les membres du dit front, ont annoncé un grand meeting le mois prochain (la date est à préciser). Réunis au siège du Grand Parti (Gp), en l’absence de beaucoup de leaders, ils ont par la voix de Mamadou Diop Decroix, évoqué la mobilisation de la marche du 14 octobre, qu’ils ont dit réussie.

« Nous avons marqué une double victoire, il n’y a pas de guerre des chiffres. Entre 17h 30 et 18 heures, on n’avait pas moins de 50.000 personnes sur cette place », tranche Mamadou Diop Decroix. Cela lui fait dire d’ailleurs que « bientôt nous allons organiser un meeting début novembre, et vous verrez qu’à ce meeting vous aurez des centaines de milliers de sénégalais. Le défi de la mobilisation a été gagnée, celui de la détermination aussi ».

Regrettant les violences notées lors de la marche  du 14 Octobre dernier, Decroix, le porte parole du jour, fait  noter que l’Etat reste le seul coupable.  « Le commissaire a dit qu’ il y a eu une déferlante, le Président Sall quant à lui, dit que nous avons foncé sur la police ». Mais cela ne s’est pas passé comme ça. Si le dispositif policier nous avait laissé délivrer notre message, cela ne se serait pas passé ainsi », regrettera t-il.

Dans le même régistre, Decroix proposé au Chef de l’Etat de s’asseoir avec l’opposition pour essayer ensemble d’aplanir cette vive tension qui risque de dégénérer à leur prochaine sortie. Va-t-on vers une décrispation ? On verra bien!

La Rédaction