Mali: L’opposition exige du pouvoir, le retour de l’ ex-président ATT

Dakarmidi -L’ancien président malien Amadou Toumani Touré (ATT) est réclamé par une frange de la classe politique malienne. A travers une marche organisée ce weekend à Bamako, pour dénoncer la « mal gouvernance » dont est accusé l’actuel président malien IBK, plusieurs responsables de l’opposition ont battu le pavé pour exiger le retour d’ATT. Au total, 13 formations politiques et des leaders de la société civile, avec à leur tête, l’opposant et chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, ont demandé à ce que Amadou Toumani Touré revienne au pays. La marche a rassemblée selon la presse locale, environ 100 000 personnes, samedi 1er octobre dans les rues de Bamako.

« Nous manifestons aussi pour réclamer le retour au pays de l’ancien Président  Amadou Toumani Touré et pour exiger des journées de concertations nationales pour sortir le pays de la crise » dans le nord du pays », a déclaré un responsable de l’opposition. Selon certains médias, le gouvernement malien aurait demandé que des poursuites pour « haute trahison » soient engagées contre l’ancien président surnommé. Il est accusé d’avoir laissé le nord du Mali tomber aux mains des groupes armés.

Rappelons que l’ancien Président ATT dont le retour est voulu par plus d’un, vit en exil à Dakar au Sénégal il y a quatre ans, depuis son renversement à la suite d’un coup de force militaire conduit par le général Amadou Haya Sanogo, le 22 mars 2012.