« Maîtresse d’un homme marié » : Marodi production contre-attaque

Sur la sellette ces derniers jours pour sa série « Maîtresse d’un homme marié », Marodi s’est toujours gardée de se prononcer officiellement sur la polémique. La structure de production audiovisuelle a rompu le silence, ce vendredi, à travers un communiqué parvenu à nos confrères de seneweb et que nous vous proposons en intégralité. Une sortie qui coïncide avec la publication de décision du Cnra sur l’avenir de la production controversée et qui a fait l’objet d’une plainte de l’Ong Jamra.

COMMUNIQUÉ

Depuis sa création en janvier 2012, MARODI s’est fait avec des personnes venues d’ici et là, avec leur folie, leur créativité et leur audace.

MARODI, c’est la production et la diffusion des meilleurs contenus vidéo en Afrique de l’Ouest.

MARODI, c’est aussi la première plateforme en Afrique de l’Ouest avec 1 million trois cent milles abonnés, performance récompensée par une plaque Youtube GOLD avec les séries les plus regardées de la sous région : Pod et Marichou, Adja, Maitresse d’Un Homme Marié, Nafi.

Aujourd’hui, toutes les productions de MARODI, de « POD & MARICHOU » à « Maîtresse d’un homme marié », en passant par la future « GOLDEN », constituent l’image projetée des messes basses de notre société, bien qu’il s’agisse de fictions. Elles retranscrivent les comportements de nos compatriotes, pointent du doigt des réalités tues, vécues par les héros et héroïnes de ce pays qui doivent être valorisés et non opprimés.

Maîtresse d’un homme Marié en particulier, lève le voile sur celles qui ont toujours été pointées du doigt, désignées à tort comme coupables sans autre forme de procès, pour les entendre, les comprendre et les faire comprendre.
Maîtresse « d’un homme marié », relate avec simplicité et authenticité, le quotidien de bien des sénégalais et sénégalaises ; ces hommes et femmes qui subissent, dans la douleur, les aléas de la vie sans avoir une épaule pour pleurer ou une main tendue pour se relever.

C’est à cet effet que MARODI a aujourd’hui l’accord et les encouragements du Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA), seule autorité habilitée à contrôler les productions audiovisuelles publiques. Seule autorité auprès de qui MARODI s’est engagée à toujours œuvrer dans le respect des sensibilités des téléspectateurs.

C’est donc suite à cet accord que MARODI se donnera la liberté de poursuivre son oeuvre sans avoir à associer qui que ce soit dans l’écriturede ses scénaris.
Le CNRA a en effet perçu en l’équipe MARODI la responsabilité, l’éthique et la déontologie qui doivent habiter les acteurs de l’audiovisuel.

Aujourd’hui plus qu’hier, MARODI reste déterminée à persévérer sur le chemin de l’excellence pour porter haut les productions Sénégalaises et Africaines.

MARODI détecte les talents, crée des stars et transmet des émotions tout cela au service de ses partenaires et de sa communauté.

Merci à vous, fans, acteurs de la grande famille de l’audiovisuel et du cinéma Sénégalais, qui avez fait de ce combat le vôtre. Merci à vous qui faites chaque jour de Marodi le leader de la production audiovisuelle au Sénégal.