Macky Sall, l’Université et les Hallucinés ! (Cave de l’APR)

Le 04 Octobre 2018, pour la seconde fois en 06 ans de magistère, le Président Macky Sall s’est rendu à l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar. En dépit des augures de quelques Cassandre politiques et médiatiques alarmistes, quant au « caractère risqué » et « de tous les dangers » de la visite, le Président Macky Sall est allé à la rencontre d’une partie de l’élite intellectuelle de notre jeunesse dans l’antre de Dakar dont la seule évocation du nom, renvoie à ce qu’il y a de meilleur en Afrique.

En décidant d’inaugurer de nouveaux Pavillons avec de nouveaux lits et autres matériels indispensables à l’amélioration qualitative des conditions de vie de nos Etudiants, le Président Macky Sall a témoigné de son profond attachement à la Cause et aux intérêts de ces derniers, miroirs et tunnels d’espérances fortes, pour notre pays en marche vers l’Emergence.
De fait, le Président Macky Sall, rénove et, surtout, innove dans l’approche et la gestion des « questions estudiantines ».

D’abord, en accordant une oreille attentive aux doléances et attentes des Etudiants, au travers d’un débat public, libre et démocratique, le Président Macky Sall améliore la perception et la pratique de la Gouvernance au Sénégal.

Ensuite, de manière claire et sans équivoque, après avoir distingué le « souhaitable » du « possible », en des termes remarquables par leur franchise, le Président Macky Sall a combiné responsabilité et courage, pour assurer et rassurer les Etudiants sur le contenu de son action et sur les perspectives qu’il construit pour le monde estudiantin et l’Université.
Convaincu qu’un peuple non instruit est inéligible à l’Histoire et que la féroce compétition internationale place en première ligne le Savoir dans toute sa complexité, le Président Macky Sall n’a de cesse de considérer les Etudiants et les Elèves, comme les racines et les garants de l’accès de notre pays à l’Emergence et au Développement.

Ce faisant, le Président Macky Sall incarne et assume, de la plus belle des manières, la Fonction Présidentielle, surtout qu’aucun de ses prédécesseurs n’a pu, n’a su ou n’a voulu dialoguer de cette manière et autant de fois, avec les Etudiants, de surcroît dans leur espace de vie et d’Etudes !

Le formidable accueil que les Etudiants lui ont réservé, était à la hauteur de la confiance qu’il leur inspire et un indicateur de leur reconnaissance sans fard, des immenses efforts consentis par le Gouvernement du Sénégal dans le Secteur de l’Enseignement Supérieur.
Pourtant, comme pour masquer cette exceptionnelle prouesse du Président Macky Sall, l’ancien Président de la République, fondateur et propriétaire privé d’un Parti qu’il dirige depuis bientôt un demi – siècle, renoue avec ses pratiques favorites et éculées.
Incapable d’expliquer la grave crise que traverse leur Parti, autrement que par la commode rengaine faisant du Président Macky Sall, l’alpha et l’oméga de tous leurs maux, de toutes leurs crises, Wade, son fils et la ronde de leurs courtisans, regardent sciemment, dans la mauvaise direction.

Faire de Macky Sall, un épouvantail pour freiner les élans d’autonomie ou de franche indépendance de quelques Responsables, ne saurait prospérer durablement. Car, en dépit des explications ineptes et par trop tirées par les cheveux, servies par des Mercenaires de la plume et des relais médiatiques de déférence, c’est bien dans la volonté de construction d’une « néo – monarchie partisane », qu’il faut chercher les fondements premiers de la crise du PDS.

Etranger à cette situation très éloignée des préoccupations de nos Compatriotes, le Président Macky Sall s’applique à trouver des réponses aux questions sociales et économiques qui se posent et à intensifier la marche irréversible de notre pays vers l’Emergence.

En portant le Budget national, à 4000 milliards CFA, c’est – à – dire à un niveau jamais atteint dans notre Histoire, principalement orientés vers le Secteur Social, le Président Macky Sall, confirme, si besoin en était encore, son statut d’Homme d’Etat majeur plaçant les intérêts et les aspirations des Sénégalais, au centre de son engagement politique et les élevant au rang de boussoles de toutes ses Actions.

LA CELLULE D’APPUI A LA VEILLE STRATEGIQUE (CAVE) DE L’APR

La rédaction