Macky assure et rassure avec son ambitieux PSE !!!

Dakarmidi – Le Plan Sénégal Emergent (PSE) initié par le président Macky SALL est à coût sûr un bon plan de développement socio- économique pour le Sénégal. Cependant, reconnaissons que le PSE souffre d’un problème de communication à l’endroit des populations quant à l’impact socio-économique des réalisations. D’où la nécessité impérieuse de passer en revue quelques secteurs d’activités pour montrer à suffisance que le PSE est une réalité économique.

– Le secteur de l’éducation
Le président Macky Sall et son gouvernement, entre 2012 et 2016, à part les programmes de réhabilitation, ont investi environ 132,6 milliards de FCFA pour construire et équiper 9 538 salles de classe, 333 écoles élémentaires, 162 collèges de proximité, 21 lycées, 20 blocs scientifiques et technologiques, et 12 Daaras modernes.
Dans le soucis de corriger les disparités régionales le gouvernement a construit et équiper 200 nouvelles écoles élémentaires dans les 25 départements les moins scolarisés de notre pays et la construction de 49 collèges clés-en-main au niveau des zones frontalières.

– Le secteur de l’agriculture
Dans le secteur agricole, les résultats satisfaisants tablent sur une production céréalière de 2 553 381 tonnes en 2017-2018, en hausse de 20,2% par rapport à la campagne précédente. En référence à l’objectif d’autosuffisance en riz du PRACAS (1 600 502 tonnes de riz paddy), un taux de 63,4% est atteint. .

– Le secteur de l’énergie
Dans le secteur de l’énergie le président Macky sall lance l’ère du mix énergique qui vise à assurer la couverture des besoins du pays et l’accessibilité d’un plus grand nombre de foyers à l’électricité surtout en zone rurale, à faire baisser les coûts de production et d’achat du kilowattheure (kWh). En terme de résultats, la capacité électrique installée est passée d’environ 660 MW en 2010 à 1 000 MW à la mi-2017 (avec un objectif de 1 260 MW en 2019). Sévèrement déficitaire jusqu’en 2014, la SENELEC exporte désormais son excédent au Mali, et le coût de production est passé de 97 F CFA/kWh en 2012 à 44 F CFA/kWh en 2016.

– Le secteur de la pêche
Dans ce sous-secteur des efforts considérable ont été consentis par le gouvernement du président Macky Sall qui ont donné des résultats forts encourageants pour le secteur de la pêche.

Pour la pêche artisanale il a été enregistré un total de débarquements de 372 548 tonnes de produits pour une valeur commerciale estimée à 119,69 milliards de FCFA. Faut aussi noter que 37142 tonnes de produits ont été transformés, dont 66 % ont été exportés principalement vers les pays de la sous-région ouest-africaine.
Au vu de toutes ces réalisations enregistrées dans tous les secteurs d’activités on peut dire sans risque de nous tromper que le PSE initié par le président Macky Sall est une innovation majeur qui à terme nous permettra d’atteindre l’émergence à l’horizon 2035.

Mame Ousmane Diop

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom