Lutte contre la corruption: 115 000 personnes sensibilisées en 2018

Dakarmidi – Les activités de sensibilisation menées en 2018 par l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) ont touché directement près de 115.000 personnes, a indiqué, jeudi, son secrétaire permanent, Ibrahima Fall.

’’Au total, près de 115.000 personnes ont été directement touchées par nos activités de sensibilisation en 2018. Sans compter l’effet amplificateur des médias, les radios communautaires et les réseaux sociaux, entre autres » a dit M. Fall à la cérémonie de présentation de vœux de nouvel an du personnel de l’OFNAC à sa présidente, Seynabou Ndiaye Diakhaté.

« Les 14 régions du Sénégal ont été sillonnées par nos équipes et certaines l’ont été plus d’une fois. Au terme de ce long périple, près de 452 interpellations citoyennes et 155 recommandations ont été enregistrées » a ajouté Ibrahima Fall.

Selon lui, « l’OFNAC a réussi le pari de la mutualisation des ressources et celui de l’optimisation des moyens en alliant dans une parfaite harmonie, les activités de prévention et d’éducation, les actions de sensibilisation sur la déclaration de patrimoine et celles de communication sur la stratégie nationale de lutte contre la corruption ».

En outre, a relevé le secrétaire permanent de l’OFNAC, « grâce aux efforts de communication soutenus envers les assujettis et aux nombreuses lettres de relance, le département déclaration de patrimoine a pu recenser, à ce jour, 560 déclarations d’entrée en fonction et 65 déclarations de sortie sur une population totale d’assujettis de 1034 personnes ».

Et Ibrahima Fall de faire noter que « 73 plaintes et dénonciations ont été reçues. 12 dossiers d’enquête ont été bouclés en 2018 et examinés par l’Assemblée des membres, dont 05 ayant fait l’objet d’une transmission pour suite éventuelle au Procureur de la République ».

« Dans le même temps, 09 autres dossiers d’enquête sont bouclés et devraient être examinés incessamment par l’Assemblée des membres a dit M. Fall indiquant qu’en définitive, 86 dossiers d’enquête sont aujourd’hui en cours d’instruction au sein du département Investigations ».

« Ainsi malgré l’empressement de certains acteurs, l’OFNAC a pu mener ses actions, dans le respect des textes et des principes fondamentaux de confidentialité, de retenue et de réserve qui gouvernent la pratique d’un métier aussi délicat » a-t-il fait remarquer.


Pour sa part, Seynabou Ndiaye Diakhaté a salué « l’esprit d’équipe qui a prévalu au sein des différentes entités de l’OFNAC et qui a permis de démontrer la pertinence de la nouvelle stratégie de décloisonnement et de mutualisation des moyens et des ressources de l’institution ».


Selon la présidente de l’OFNAC, « la présence des départements Prévention, Déclaration de Patrimoine à côté de la cellule de communication et du Comité de planification stratégique prouve, s’il en était encore besoin, que l’OFNAC peut gagner en efficacité en mutualisant l’ensemble de ses ressources et en mettant en convergence ses idées et ses compétences ».