L’Ums vers un atelier sur le processus électoral

Dakarmidi – L’Union des magistrats sénégalais (UMS) va organiser, mardi et mercredi, à Dakar, un atelier de lancement du projet « Sunu élection », sur le thème: « Rôle et responsabilité des magistrats dans le processus électoral ».

La rencontre aura lieu au King Fahd Palace, selon un communiqué de l’UMS. « Plusieurs communications sont prévues lors des travaux dont l’ouverture officielle sera présidée par le garde des Sceaux, ministre de la Justice, Ismaël Madior Fall ou son représentant », affirme l’UMS.

Selon aps, la première communication va porter sur « la candidature à l’élection présidentielle : processus et défis ». Une autre sera présentée par un représentant de la Direction générale des élections, sur « les nouveautés intervenues dans la législation [relative au] processus électoral ».

Le professeur Ngouda Mboup, de l’Université Cheikh-Anta-Diop (UCAD), va introduire une discussion sur « le parrainage : enjeux et défis ». Le professeur Yaya Bodian, de l’UCAD également, et le magistrat Pape Ousmane Diallo, président de chambre à la cour d’appel de Dakar, vont intervenir à l’atelier, sur « les infractions pénales commises en période électorale ».

Les échanges vont également porter sur « le contrôle des opérations de vote et l’observation électorale ». « Le rôle des magistrats dans le contrôle des opérations de vote » et « la pratique de l’observation électorale » sont l’objet des communications qui seront présentées par Babacar Guèye, professeur de droit public à l’UCAD.

Il sera également question du « recensement des votes à la proclamation des résultats : rôle et responsabilités des magistrats », un thème dont l’ancien magistrat Ndongo Fall, auteur du livre « Le droit électoral au Sénégal », entretiendra le public.

La rédaction