Long week-end, la fête se transforme en drame

Dakarmidi – Ce samedi 15 juillet 2017 sera  gravé pour toujours dans les annales du Sport sénégalais à ses pages sombres.

La finale de la 9e édition de la coupe de la ligue, qui devait être une fête pour toute la famille sportive et devait annoncé la couleur du grand combat de lutte entre Modou Lo et Lac et aussi le tant attendu concert de Toofan, a été gâchée par la mort de huit personnes et plusieurs blessés suite à des échauffourées entre supporters.

Les supporters de l’Union Sportive de Ouakam ont commencé à lancer des pierres à ceux du Stade de Mbour à la 110 mn de jeu, lorsque les Mbourois ont après avoir égalisé, marqué leur deuxième but. Occasionnant ainsi une bousculade qui va causer l’effondrement d’une partie du mur qui ne tenait plus à cause de la pression de nombreux supporters Mbourois qui tentaient de sauter dans la pelouse du mythique stade  pour sauver leur vie.

Huit personnes ne s’en sortiront jamais. Elles perdent en effet la vie sur le coup. Parmi, elles une  femme et sept jeunes à la fleur de l’âge. Tous sont des supporters du Stade de Mbour et habitent le même  département. Au moins soixante personnes se sont blessées dans cette bousculade alourdissant le bilan.

À la suite de ce drame, toutes les manifestations sportives, culturelles et autres qui devaient se tenir ce week-end ont été annulées. La fête laisse donc place au chao car pour la première fois de l’histoire du foot sénégalais, un tel drame se produit.

La Rédaction