Loi d’habilitation – Thierno Bocoum : « C’est un acte regrettable… »

Face à l’urgence de décisions à prendre dans le cadre de la pandémie de coronavirus, le ministre de la Justice annonce ce mardi soir que le gouvernement du Sénégal allait légiférer par ordonnances. Une décision que Thierno Bocoum a déploré par la suite.

« C’est regrettable ! »

« Quand je pensais avoir tout dit et d’avoir été assez choqué par autant de bizarreries, dans ma récente contribution sur la loi d’habilitation, je découvre un acte regrettable de la part du gouvernement sénégalais », a-t-il d’emblée soutenu.

Amendement

Il poursuit : « En commission, aujourd’hui, le gouvernement a fait un amendement sur la loi d’habilitation qui permet au président de la République de prendre des ordonnances de « tous ordres » et les domaines comme le « juridique » et les « finances » ont été ajoutés à la loi sans aucune autre forme de précision. »