L’injustice du parrainage (Par Cheikh Traoré)

Dakarmidi – « Une chose n’est pas juste parce qu’elle est loi ; mais elle doit être loi parce qu’elle est juste ».  Montesquieu

Sénégalaises,Sénégalais,
nous avons commis une erreur grave qui a consisté à voter majoritairement pour l’APR lors des legislatives.

Certes il est vrai que c’était par soucis de cohérence que nous avons conclu qu’étant donné que MACKY SALL était déjà aux affaires, il fallait aussi lui donner la majorité à l’assemblée nationale pour lui permettre de dérouler son programme. Cependant, force est de constater que cela a été dramatique pour le pays.

En effet , au lieu d’utiliser cette majorité mécanique qui est à son service et à son garde-à-vous, pour faire voter des lois propices à l’émergence de notre pays, le régime en place a préféré s’en servir pour faire voter des lois allant parfois à l’encontre des intérêts des Sénégalaises et des Sénégalais. la loi portant sur le parrainage en est un exemple .

Meme si , le parrainage n’est pas mauvais en sois , il n’en demeure pas moins que la manière dont la loi s’y référant a été votée et appliquée , n’est pas forcément ce qu’il y avait le mieux pour le sénégal.

On pourrait voir par cette loi une volonté manifeste et un désir de vouloir écarter certains leaders politiques comme si macky sall voulait à tout prix éliminer le maximum d’adversaires avant la présidentielle de 2019.

c’est pourquoi il s’impose à nous sénégalaises et sénégalais ,de tout faire pour accorder notre signature aux membres de l’opposition pour nous donner les moyens de bloquer cette dictature de la majorité qui s’incarne par le régime en place.

Nous saurons impérativement éviter tout piège tendu par Macky Sall et l’APR à travers leurs promesses car nous nous rappelons toujours celles de 2012 qui demeurent encore en l’état .

Nos valeurs humaines intrinsèques ne nous permettront surtout pas de monoyer notre signature contre de l’argent. Nous sommes conscients que l’avenir des générations actuelles et futures de notre cher pays dépend de nos choix .

Disons non et non à toute forme d’injustice en refusant de signer le parrainage pour la candidature de Macky Sall . Nous devons le faire pour KARIM MAISSA WADE qui a été condamné à l’exil pour le seul crime d’avoir voulu prétendre aux fonctions présidentielles de notre pays.

Disons non pour khalifa Ababacar SALL qui croupit en prison.

Disons non pour tous ses candidats et ses leaders qui aujourd’hui sont dans des difficultés énormes et dont le seul péché a été de vouloir tout simplement se présenter à des élections libres dans un pays libre et démocratique.

La rédaction

Cheikh TRAORÉ Sami
Président Sénégal mooma moom