Levée de boucliers d’AME/2019 contre les détracteurs de Mamadou Kassé, DG de la SN-HLM…

Dakarmidi- «Il ya de ces opportunistes, ces assoiffés de gain facile qui manœuvrent ferme  et racontent  honteusement des salades pour avoir la tête du Directeur Général de la Société Nationale de l’Habitat à Loyer Modéré ( SN-HLM), Mamadou Kassé». Telle est la conviction du Coordonnateur National de l’Alliance Macky Encore /2019(AME/2019), El Hadji Diamé Dansokho. Cela fait suite à un article, récemment, publié par une certaine presse et qui portait  sur le titre : «Mamadou Kassé incapable, la Sn Hlm doit être confiée au Directeur de la Sicap Sa ». Comme pour dire, le DG de SN-HLM  ne sera pas seul, aujourd’hui, dans son  âpre combat contre ses adversaires tapis dans l’ombre. Le numéro 1 de ce mouvement favorable à la mouvance présidentielle, de renchérir : «C’est devenu une mode. Des gens refusent toujours de voir le soleil en plein jour. Tout le monde sait que depuis sa nomination à la tête de cette boîte d’Etat, Mamadou Kassé ne cesse de consentir des efforts louables pour  un plus grand accès des citoyens sénégalais au logement tel que voulu par son Excellence Monsieur le Président de la République Macky Sall. Beaucoup de projets porteurs sont à son actif pour matérialiser la vision présidentielle. Mais, malheureusement, son seul tort, c’est sa compétence, sa ténacité et  son courage jamais failli à  vouloir révolutionner  et remettre sur les rails de l’émergence  la SN-HLM. Que ces peureux tapis dans l’ombre se dévoilent. L’on sait bien faire la différence entre le bon grain de l’ivraie », fulmine Diamé Dansokho qui, de revenir sur l’engagement politique du DG Kassé : «Mamadou Kassé a très tôt cru au leadership du Président Macky. C’est un homme qui croit à des idéaux et qui a toujours pensé qu’avec  le Président Macky, notre pays peut accéder à l’émergence socio-économique. Dans son fief du Sénégal Oriental(Tambacounda), il a participé  de manière spectaculaire à toutes les victoires de la mouvance présidentielle et ce, depuis 2012. C’est être de très mauvaise foi que de dire des inepties sur lui. On fera toujours face à ceux-là qui sont animés par une  jalousie morbide à son égard. Nous les dirons qu’on  ne peut pas arrêter la mer avec ses bras», dira, au finish, le chef de file de AME/2019.