L’essentiel de la presse du lundi 22 janvier 2018

Dakarmidi – A la Une: Serigne Moustapha Sy annonce sa candidature si Khalifa Sall n’est pas libéré, Karim Wade a oublié de présenter ses condoléances aux victimes du massacre de Boffa, Il n’ aura pas d’année blanche selon le ministre de l’éducation nationale

1-Serigne Moustapha Sy avertit Macky Sall: « J’ai dit à Mahmout Saleh d’aviser le Président que s’il ne libère pas Khalifa Sall, je me présenterais comme candidat à la présidentielle ». Le marabout et responsable des Moustarchidines a exigé la libération du Maire de Dakar pour apaiser le climat social dans le pays

2-Les propos de Serigne Moustapha sur Pape Malick Sy créent un malaise à Tivaouane. En révélant les relations entre Pape Malick Sy et Gaston Mbengue, Serigne Moustapha Sy a mis mal à l’aise une partie de la famille de Tivaouane

3-Karim Wade n’a pas présenté ses condoléances après le massacre des jeunes à Boffa: le teigneux journaliste Ibou Fall, dirpub du « Petit railleur sénégalais », a révélé dans son canard que le candidat du PDS à la présidentielle n’a même pas daigné présenter ses condoléances ou s’émouvoir de l’assassinat de 15 jeunes à Boffa

4-Souleymane Jules Diop persona no grata à Dagana: Envoyé par le président de l’APR pour jouer les bons offices à Gaya dans le Dagana, l’ancien journaliste a essuyé le refus des militants qui ne veulent pas de lui comme médiateur

5-Serigne Mbaye Thiam: « Il n’y aura pas d’année blanche »? En a croire le ministre de l’éducation nationale, malgré les grèves annoncées, l’année scolaire ira à son terme
6-Le MFDC met en garde l’Etat et prend à témoin l’opinion internationale: Le mouvement rebelle a sorti un communiqué pour mettre en garde l’Etat du Sénégal et se dit prêt à se battre pour vaincre l’armée sénégalaise

7-Gackou candidat à la présidentielle de 2019: A peine sorti d’une accusation dans une affaire de mœurs, Malick Gackou président du Grand Parti a annoncé hier sa candidature à la présidentielle de février 2019

8-Un deuxième ouvrier est mort sur le chantier de l’autoroute Ila Touba. Un ouvrier a été tué par un camion sur le chantier géré par les chinois. C’est la deuxième victime sur le chantier qui sera livré dans 8 mois