Les travailleurs du Groupe la Poste sont dans l’inquiétude et dans le désarroi à cause de la situation délicate qui prévaut dans leur boite

Dakarmidi  –  Ces derniers, après un diagnostic, ont découvert des maux qui anéantissent leur structure. Lesquels sont entre autres un déficit quasi structurel de trésorerie lié à la stagnation du chiffre d’affaires, une explosion des charges salariales de l’entreprise, un endettement insoutenable de 35 milliards FCFA en 2017.

Compte tenu de cela, les travailleurs, regroupés au sein du Cadre unitaire des syndicats de La Poste, ont décidé de sonner l’alerte en sensibilisant les autorités étatiques sur les différentes menaces qui pèsent sur leur entreprise. Ils interpellent le chef de l’Etat sur la responsabilité du gouvernement eu égard à la nécessité de prendre des mesures urgentes en vue du redressement de la situation de La Poste.

Il s’agit, entre autres priorités, de procéder, avec diligence, au versement de toutes les créances liées aux bourses familiales. Les travailleurs disent avoir déjà joué leur rôle, d’une part, en produisant un mémorandum dans lequel ils ont établi un diagnostic assorti de recommandations précises, et d’autre part, en sensibilisant à temps sur les risques encourus par l’entreprise.

À les en croire, ils ne sauraient tolérer que l’Etat soit négligeant au point de sacrifier plus de 4 000 emplois dans une entreprise publique dont l’utilité est réelle dans le développement global du pays.