Les répliques et promesses de campagne au menu

Dakarmidi – Le débat à distance entre les cinq candidats à la présidentielle du 24 février intéresse les journaux de ce mardi 5 février, dont la majorité s’en donne à cœur joie.

Au deuxième jour de la campagne électorale précédant la tenue le 24 février du premier tour de l’élection présidentielle, le ‘’ton est monté’’ d’un cran, semble souligner par exemple Vox-Populi. Insistant sur les ‘’attaques et contre-attaques’’ des prétendants au fauteuil présidentiel, le journal n’hésite pas à les qualifier de ’’premières salves’’.

Dans ses colonnes, la publication reprend à son compte les déclarations marquantes ayant rythmé le passage des candidats dans différentes localités du pays.

’’Ces candidats qui croient qu’avec les réseaux sociaux et le mensonge, on peut accéder au pouvoir, se trompent’’, y déclare le président sortant, Macky Sall. ’’Il est important d’élire des hommes de valeur qui ne passent pas leur temps à renier leur parole’’, a de son côté rétorqué Ousmane Sonko.

Dans des propos relayés par le journal, l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck estime que la première chose à faire pour un dirigeant est de donner le liquide précieux aux populations, une allusion à des difficultés d’approvisionnement d’eau constatées dans différents centres urbains le week-end passé.

Pendant ce temps, Cheikh Issa Sall du PUR espère toujours un soutien de l’ancien maire de la capitale, Khalifa Ababacar Sall, tandis que l’ancien ministre des Affaires étrangères, Me Madické Niang, continue de tracer sa ligne de démarcation avec le chef de l’Etat sortant, fait remarquer le journal.

’’Les coups pleuvent’’ au deuxième jour de la campagne électorale, renchérit le quotidien +Source A+ qui met également en exergue des propos chocs des protagonistes.

La Tribune a usé du même procédé en insistant sur les ‘’promesses et les attaques’’ émanant des candidats. A ce sujet, Le Quotidien met en relief les réponses à peine voilées du candidat de la coalition Benno Bok Yakaar (BBY, mouvance présidentielle), à Idrissa Seck, un candidat de l’opposition, sous un titre inspiré d’un jeu de mots : ‘’Tirs Seck de Sall’’.

Selon la publication, le président sortant compare Idy à ‘’candidat réveillé de sa torpeur et qui attaque à tout-va’’, lui lançant également au passage : ‘’On ne gouverne pas un pays par la calomnie et les mensonges’’.

A la Une de L’AS quotidien, trône une photo du candidat de PASTEF, Ousmane Sonko qui continue de s’en prendre à la gestion du président sortant. En meeting à Kaolack, ‘’Sonko brule le bilan de Macky’’, écrit le journal.

Il a demandé aux populations de rappeler à Macky Sall ses promesses non-tenues soulignant qu’à l’heure du choix, ‘’les Sénégalais doivent être lucide pour ne plus être trompés par des politiciens démagogues’’.

De son côté, Sud Quotidien fait observer que les ‘’Candidats prennent (déjà) leurs marques’’.

’’Madické Niang ne lâche pas Touba et le milieu mouride. Macky Sall déroule de Tivaouane à Saint-Louis. Idy en caravane orange dans le département de Thiès. Issa Sall décroche Serigne Mansour Sy Djamil, visite Khalifa Sall et atterrit à Mbour. Sonko investit Kaoalck et Guingunéo’’, souligne le journal en guise de résumé des activités du deuxième jour de campagne.

Illustrant sa Une d’images de mobilisation des prétendants, L’Observateur fait savoir que le candidat de la mouvance présidentiel a fait le plein, tandis que l’ancien Premier ministre continue à drainer des foules. Le journal du Groupe futurs médias (GFM), insiste dans le même temps sur des ‘’premiers signes d’essoufflement financier’’ du candidat de la coalition ‘’Sonko président’’.

’’Forte mobilisation pour Macky Sall’’, titre pour sa part le quotidien Le Soleil qui revient également sur la promesse faite par le candidat à sa propre succession de recruter 50 000 volontaires contre la déforestation à Louga s’il sort victorieux de la présidentielle.

Enquête a choisi de faire connaître davantage le candidat du Parti de l’unité et du rassemblement (PUR), Cheikh Issa Sall, à ses lecteurs à travers un focus sur le parcours de l’homme. ‘’Self-made-man, donateur hors pair, le candidat aura marqué son temps, de Tattaguine (département de Mbour) aux Etats-Unis, en passant par Saint-Louis et Dakar’’, souligne le journal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom