Les raisons qui ont poussé Macky Sall à demander une « évaluation institutionnelle et financière » de la Sodav

Dakarmidi  – Les Échos en sait un peu plus sur les raisons qui ont poussé Macky Sall à demander une « évaluation institutionnelle et financière » de la Sodav.

Le chef de l’État, qui déplorait la léthargie de la Commission permanente de contrôle de gestion collective, avait écrit, depuis le 11 août dernier, au ministre de la Culture Abdoulaye Diop.
Mais, selon le journal, les instructions du président de la République étaient ignorées par le ministre.
Macky Sall était également préoccupé par la situation juridique de la Sodav.
Le Conseil d’administration ne s’est pas réuni pour proroger la durée de la société, au moins 1 an avant l’expiration de la période sociale en cours.
En effet, les statuts fixent la durée de la société à 5 ans à compter de l’établissement des statuts, sauf prorogation de la durée de la société.
Ce qui a étonné le chef de l’État contestant la régularité de la convocation du Conseil d’administration ayant décidé de la prorogation du mandat de ses membres sans respecter la procédure.