Les parlementaires plaide pour le retour du trafic ferroviaire

Dakarmidi  – Le passage, à l’Assemblée nationale, ce lundi, du ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye, a été l’occasion, pour les parlementaires, de faire un plaidoyer pour le retour du trafic ferroviaire.

Ce secteur du transport qui, autrefois, faisait vivre beaucoup de localités traversées par les rails, est à l’arrêt depuis plusieurs années. C’est d’abord le député Cheikh Seck qui donne le ton.

Selon lui, aucun pays ne peut se développer sans un trafic ferroviaire dynamique. ‘’Le développement du pays ne se fera jamais sans la reprise du trafic ferroviaire, du transport de voyageurs et de fret. Cela induit aussi la construction d’infrastructures comme les gares et autres, qui va favoriser la création de beaucoup d’emplois liés à l’exploitation du réseau ferroviaire’’, argumente-t-il.

Son intervention a été appréciée par presque tous ses collègues parlementaires. D’autres députés comme Ndèye Fatou Diouf et Moustapha Guirassy lui ont emboîté le pas.

Le ministre a, de son côté, annoncé le démarrage des activités de Grands trains du Sénégal (Gts-Sa) le premier trimestre de l’année 2021. Mansour Faye avait déjà décliné son Programme de relance du transport ferroviaire (Prtf).