Législatives : Pour le SEN du PS, « ATS et Khalifa Sall ont délibérément violé les textes »

Dakarmidi – « En se présentant chacun sous sa bannière Aissata Tall Sall et Khalifa Sall ont délibérément violé les règles de discipline interne du parti socialiste (Ps) ». C’est le constat du Secrétariat exécutif national du Ps, qui estime que les têtes de listes des coalitions « Osez l’Avenir » et « Manko Taxawu Senegaal » ont défié le parti de Ousmane Tanor Dieng.

Aissata Tall Sall et Khalifa Sall sont loin du parti socialiste pour avoir choisi (encore) d’aller aux élections législatives sous leur propre bannière. Mais, le Ps qui s’est réuni hier en Secrétariat exécutif national ne l’a pas digéré même si, pour l’heure, aucune sanction n’a été prise à leur encontre.

Le Quotidien nous apprend que sans les nommer, Serigne Mbaye Thiam fait remarquer : « Au terme des opérations d’investiture, des responsables du parti ont délibérément choisi, en violation des règles de démocratie et de discipline interne, de défier le parti et de ramer à contre courant des décisions prises à une large majorité, en constituant des listes concurrentes à celles de la coalition « Benno bokk yakaar », en se portant candidats sur de telles listes ou en assumant une campagne électorale ouverte en faveur de ces listes ».

Cependant, le chargé des élections du parti socialiste précise « l’écrasante majorité des responsables et militants a compris, contrairement à ces derniers (ATS et Khalifa), l’exigence du respect des principes et règles de démocratie et de discipline, dictée par le statut de membre du Parti socialiste ; une exigence conforme aux dispositions de la charte du militant et de l’article 7 des statuts du parti ».
La rédaction