Législatives 2017: Marième Faye Sall à la Mecque, pour recharger ses « batteries presque mortes » (images)

Dakarmidi  –  La première dame est riche, excessivement riche comme Leila Trabelsi et contrôle presque toutes les affaires juteuses de notre République, couverte par un système fermé mis en place par le Chef de l’Etat lui-même. Elle s’est bunckerisée, verrouillant de fait, son cercle de prestige dont elle enrichit les membres du jour au lendemain loin des curieux.

Elle a pris un train de vie dont elle est la seule à maîtriser le coup. Et de nos jours, malheureusement, il ne faut pas indexer Marieme Faye Sall, car cela risque de coûter cher à ceux qui s’y essaimeront. En ces temps, de pré campagne, elle s’est mise dans ses habits de femme protectrice de son époux de président et fait des pieds et des mains pour qu’au soir du 30 juillet règne au palais une ambiance de victoire et non celle d’une crispation qui pourrait se poursuivre jusqu’en 2019.

Actuellement en Arabie Saoudite, elle formule d’intenses prières pour la victoire de son époux aux prochaines législatives, prévues le 30 Juillet 2017. Cette étape dépassée, la première dame ne manquera pas dès son retour au pays, qui « brûle », d’activer ses réseaux et de mettre la main dans la patte pour éteindre les flammes au sein de l’Apr et de Benno Book Yaakaar et résoudre les nombreuses équations et pièges que Mankoo a mis devant Macky Sall. Les jours à venir s’annoncent rudes pour la bataille électorale.

La Rédaction