Législatives 2017: Abdourahmane Sow et le Cos M23 « s’abstiennent » (Communiqué)

Dakarmidi –  La Commission  Orientations et Stratégies vient par ce présent communiqué et le concours de vos services, informer l’opinion nationale et internationale, de situations importantes et décisives concernant la COS/M23 elle-même et l’actualité nationale. Des situations portant sur les positions et les perspectives de la COS/M23 en vue des joutes électorales du 30 juillet 2017, et le débat suscité par le nombre de liste en  compétition aux législatives prochaines.

En effet, la COS/M23 saisit cette occasion,  pour informer de vive voix toute l’opinion, de sa non implication directe ou indirecte par voie de conquête de suffrages, aux élections législatives de juillet prochain. Autrement dit, la COS/M23 de même que sa personne morale, à savoir son Président Monsieur Abdourahmane SOW, ne sont engagés dans aucune coalition ou liste électorale en vue de ces élections législatives du 30 juillet 2017.

Par conséquent, la COS/M23 se démarque clairement des différents groupes en compétition électorale et se réserve le droit d’exercer sa souveraineté, de promouvoir sa vision et ses principes et vertus dans ses plus intimes convictions. Dans une  démarche toujours guidée par le souci d’offrir les meilleurs paradigmes et modèles possibles aux Sénégalais, la COS/M23 s’engage à être une actrice de premier plan mais, en dehors des groupes en compétition, parce  non engagée dans aucune coalition ou liste.

Evidemment, dans le respect des principes qui ont toujours présidé à son action,la COS/M23 s’engage à œuvrer à la bonne marche démocratique de notre pays. Ceci, à travers des projets innovants, des prises de positions, la promotion de programmes et  d’acteurs à la hauteur des prétentions et des attentes du peuple sénégalais.

Ainsi, la COS/M23 donne rendez-vous à l’opinion, le vendredi 23 juin 2017, une date symbolique et pleine de sens historique, pour partager avec les Sénégalais, son Document d’Orientations Parlementaires. Un document qui sera un recueil de réformes profondes et fortes, d’orientations et de projets de législature, en phase avec la vision et les principes de la COS/M23 pour une vraie rupture et une nouvelle forme d’Assemblée nationale.

Un document qui servira de référence à la COS/M23, pour évaluer et soutenir les meilleures offres possibles, de quelques camps qu’elles soient.

Par ailleurs, tout en respectant l’esprit démocratique par la diversité des acteurs en compétition, la COS/M23 dit toute son inquiétude sur le nombre très élevé de listes en compétition. Une situation qui permet d’interpeller le pouvoir en place, sur l’obligation de mettre en œuvre la Loi sur la modernisation des partis politiques.

La COS/M23 estime qu’il est toujours possible de rationnaliser l’espace démocratique, par des politiques efficientes et bénéfiques aux finances publiques.

Pour ainsi finir, la COS/M23 donne rendez-vous à l’opinion, le vendredi 23 et juin pour le partage de son Document d’Orientations Parlementaires, et en appelle à la responsabilité de tous les acteurs, pour la tenue transparente et pacifique des ces élections.

 Par souci et par conviction, vive le Sénégal, vive la Nation !