Le sit-in du FRN en exergue

Dakarmidi – Le sit-in du Front démocratique et social de résistance nationale [FRN], prévu cet après-midi devant les locaux du ministère de l’Intérieur, est le sujet dominant dans les quotidiens de ce mardi 4 septembre 2018.
Le Soleil informe que le préfet de Dakar, Alioune Badara Samb, a décidé d’interdire la tenue de cette manifestation. Le quotidien national explique qu’il invoque, entre raisons, « le trouble à l’ordre public, ou l’arrêté Ousmane Ngom qui interdit toute manifestation dans le périmètre du centre-ville de Dakar ».
Mais selon le quotidien Enquête, ‘’le Front démocratique et social de résistance nationale [FRN] a pris, hier, la ferme décision d’outrepasser l’arrêté préfectoral interdisant son sit-in devant le ministère de l’Intérieur’’. Le FRN entend ainsi protester pour ‘’exiger du régime l’abandon des parrainages, l’accès pour l’opposition au fichier électoral, la mise en place d’une autorité indépendante pour organiser les élections’’.
Le Quotidien indique également que le Front de résistance nationale a décidé de maintenir son sit-in. ‘’L’opposition ne FRN pas sa marche’’, titre le journal. D’après le journal, ‘’les gaz lacrymogènes risquent de polluer l’atmosphère autour de la place Washington’’, siège du ministère de l’Intérieur.
Ce risque de confrontation avec les forces de l’ordre fait dire à Walf Quotidien qu’il y a ‘’de l’insécurité dans l’air’’, tandis que selon Le Témoin, ‘’la confrontation sera inévitable entre forces de l’ordre […] et militants de l’opposition déterminés’’.
‘’Mardi de tous les dangers’’,  avertit le quotidien Tribune, parlant d’’’un jour de confrontation pour ne pas dire de tous les dangers’’.
‘’Inévitables affrontements’’, évoque à son tour le quotidien Source A selon qui le FRN [est décidé] à assiéger Aly Ngouille Ndiaye [ministre de l’Intérieur], n’en déplaise au préfet de Dakar’’.
Sur un autre plan, ce journal indique que l’analyste politique Momar Seyni Ndiaye « prédit la nuit’’ pour l’ex-maire de Dakar, Khalifa Sall, révoqué de ses fonctions par le président Macky Sall, vendredi dernier. Le journal explique qu’’’après la révocation, c’est la perte de son poste de député, de son autorité parentale, ainsi que de son droit à diriger un parti ou une entreprise’’.
Le Soleil réserve son principal titre à la 7ème édition du Forum de la coopération sino-africaine qui se tient à Beijing, en présence du président Macky Sall. Le journal souligne que ‘’le président chinois Xi Jinping s’est engagé à injecter une enveloppe de 60 milliards de dollars (environ 30 000 milliards de francs FCfa) pour soutenir le développement de l’Afrique’’.
Sur un tout autre plan, Walfadjri s’intéresse à l’insécurité dans la banlieue dakaroise où ‘’les agresseurs dictent leur loi’’. Le journal publie les témoignages de victimes qui ‘’racontent leur calvaire’’.

De son côté, Vox Populi consacre un dossier à la prostitution tous azimuts sur la toile. ‘’Les filles enflamment les sites de rencontre…’’, affiche le journal.

Le quotidien Enquête raconte, quant à lui, le ’’calvaire des habitants de la Cité Djily Mbaye’’ de Guédiawaye, dont ’’le quotidien est ’’perturbé depuis plus d’une décennie, par des jeunes qui ont érigé sur la plage des cases et autres cabanes’’.

La rédaction
PARTAGER
Article précédentMardi 4 Septembre 2018
Article suivantMardi 4 septembre