Le sit-in avorté du FRN et le chef de l’Etat à la coopération sino-africaine à la Une des journaux

Dakarmidi – Le sit-in avorté du Front national de résistance démocratique et social (FNR), regroupement de partis et mouvements issus de l’opposition, et les retombées du déplacement de Macky Sall en Chine, sont traités en priorité par les journaux par les journaux de ce mercredi 5 septembre 2018.
L’opposition au président Macky Sall avait décidé de maintenir l’organisation d’un sit-in devant le siège du ministère de l’Intérieur, en dépit de son interdiction par le préfet de Dakar. Celui-ci avait notamment entre autres invoqué des risques de troubles à l’ordre public pour interdire la manifestation.
Le FNR avait notamment appelé à manifester mardi pour exiger la ‘’confirmation des candidatures déjà annoncées de Karim Wade et de Khalifa Sall, la mise en place d’une autorité indépendante pour l’organisation des élections, l’accès au fichier électoral pour tous’’.
‘’L’opposition rate son sit-in’’, affiche ainsi à sa Une Le Témoin. Le journal évoque notamment la faible mobilisation des militants, l’absence des ténors et l’indifférence des dakarois notées lors de cette manifestation.
L’explication de cet échec des opposants semble avoir été trouvée par Le Quotidien qui titre à sa Une : ‘’La police freine l’opposition’’. ‘’Pour avoir bravé l’interdiction préfectorale, les leaders de l’opposition ont subi hier (mardi) la loi des forces de l’ordre. Malmenés, ils ont été conduits au commissariat central de Dakar dans une atmosphère empestée par les gaz lacrymogènes’’, rapporte le journal dans ses colonnes.
‘’La police mate encore des leaders du FRN’’, rapporte à sa Une Sud Quotidien, tandis que le quotidien Tribune résume l’affaire sous le titre : ‘’ ‘’Dakar barricadé, l’opposition muselée’’.
‘’Après avoir bandé les muscles et clamé sa détermination à braver la décision préfectorale d’interdire le sit-in qu’elle prévoyait de tenir devant le siège du ministère de l’Intérieur, l’opposition a fait face à un dispositif policier des plus dissuasifs qui a étouffé la manifestation dans l’œuf’’, lit-on dans les colonnes de cette publication dakaroise.
De son côté, Walf Quotidien a illustré sa Une de photos montrant des opposants se tenant les mains face à des agents de police en uniforme de combat devant un véhicule, pour rendre compte de cette manifestation. Titrant ainsi ‘’L’opposition se révolte’’.
Enquête évoque pour sa part un sit-in réprimé à la Place Washington abritant le siège du ministère de l’Intérieur, et l’interprète sous le titre ‘’Macky Sall marche sur l’opposition’’.
Le chef de l’Etat visible sur une photo le montrant avec son homologue chinois Xi Jinping, et le dirigeant sud-africain Cyril Ramaphosa, trône à la Une du journal Le Soleil.
Le quotidien national a sans doute utilisé cette image pour évoquer la désignation du président sénégalais comme nouveau co-président du Forum sur la coopération sino-africaine.

Macky Sall a notamment succédé à ce poste son homologue sud-africain à l’issue de la rencontre organisée lundi dans la capitale chinoise.

Le journal informe également que la capitale sénégalaise abritera la prochaine édition du sommet Chine-Afrique en 2021. Commentant les retombées de la participation de Macky Sall au sommet de Pékin, le quotidien l’As affiche à sa Une : Le Sénégal, puissance continentale.
La rédaction