Le Sénégal n’est pas un territoire International, non! Il est NOTRE PAYS!

Dakarmidi – Le Sénégal est devenue une ballade des grandes puissances économiques depuis un moment. La France qui a toujours été la renforce sa présence avec l’avènement d’Auchan, la chine rejoint la cour avec son unité de confection, et enfin les USA qui courent derrière l’OMC pour remplir notre port, je voulais dire le port de Bolloré avec leurs poules.

Et malheureusement, les cons vaincus de dirigeants n’ont mieux à faire que de nous tympaniser avec la globalisation.

Globalisation! Please! Dites ça, à l’UE qui repousse des réfugiés. Pendant que l’Auchan essaie de nous inonder avec 160 magasins, la France repousse nos immigrés. Allez les expliquer la globalisation!

La chine veut nous faire croire qu’elle est chez nous, parce que la recherche d’une main d’oeuvres bon marché, si c’est le cas, dites les de nous envoyer Apple qui n’a point de concurrence chez nous.

Les USA, ils nous poursuivent devant l’OMC au même moment qu’ils entrent en “Tax War” avec le Canada, l’UE et la Chine.

Donc, la Globalisation, nous la maîtrisons mieux que ses créateurs?

Globalisation!

Alors au nom de cela, les USA ont le droit de défendre leurs business avec le “America First.” Mais nous Sénégalais n’avons pas le droit de mettre une croix sur l’importation de poulets pour soutenir l’entreprenariat Avicole.

Au nom de la Globalisation nous devons accepter l’installation de grande puissance chez nous, même si ces dernières détruisent plus d’emplois qu’ils en créent. Pendant ce temps-là, la France contrôle son système d’immigration pour pouvoir balancer son taux de chômage afin de garantir une vie de qualité à ses citoyens.

La chine qui abrite les plus grandes entreprises du monde grâce à sa “cheap” main-d’oeuvre veut nous faire croire qu’elle atterrit chez en quête de “less expensive” main-d’oeuvre. Ce qui mettra en danger la couture Sénégalaise, l’un des secteurs les plus avancés du pays.

Le Sénégal ne sera construit que par les Sénégalais. Alors soutenons tous nos concitoyens: tailleurs, boutiquier, marchand ambulant, aviculteur et autres.

Alors au nom du patriotisme nous disons oui au commerce local!

Oui à l’aviculture locale!

Oui à la consommation locale!

Entre la Globalisation et le Patriotisme, nous optons pour le PATRIOTISME!

Oui le PATRIOTISME!

Car c’est exactement au nom de cela que la chine a mis fin à l’importation de déchets plastique pour supporter son industrie nationale.

C’est au nom du patriotisme que Margot James ministre de la petite industrie(Royaume-Uni) exhortait ses concitoyens à supporter l’économie locale “Elles sont l’épine dorsale de notre économie,” dit-elle se référant à l’industrie locale. Avant de poursuivre “alors j’encourage tout le monde à penser grand en achetant petit”

Oui c’est au nom du patriotisme que 90% des Américains visite le commerce local au moins une fois par semaine, et cela malgré les grandes espaces.

Toutes les grandes nations du monde ont à un moment, ou un autre de l’histoire stopper l’importation, ou fait appel à l’augmentation des taxes pour protéger l’économie locale. Il est temps que nous en faisons de même!

Amadou Dieng: Activiste Panafricain, Blogueur politique