Le préfet a 72 heures pour interdire une marche

Dans le document parcouru par Les Échos, il est stipulé que les interdictions de marche seront, désormais, notifiées 72h avant.
 
Autrement dit, il n’est plus question pour le préfet d’attendre le jour J pour interdire la manifestation.
Le rapport de la Commission politique sera remis ce jeudi 27 août 2020 au président du Comité de pilotage du Dialogue national Famara Ibrahima Sagna.