Le parcours sournois de Macky (Par saa kadior)

Dakarmidi – Je vais vous raconter le parcours d’un « homme » tellement ambiguë et sombre, un homme a plusieurs inconnus. Aies-je besoin de le nominer certainement pas et je ne veux point vous faire perdre une minute de plus pour le deviner car je sais que vous n’avez point d’énergie pour jouer aux devinettes. « ventre affamé n’a point d’oreilles ».

Cette personne n’est ni plus ni moins que Macky ce serpent souterrain ( ndéw ) qui veut devenir lion mais heureusement qu’il est conscient qu’il dort d’un sommeil tellement profond qu’il confond vitesse et précipitation.

Ce lutteur habitué à ne pas combattre d’abord en trahissant le groupe d’opposants qui avait fait bloc pour mener ensemble un combat.  Dès lors, il apparaissait aux yeux de la population comme le plus pacifique dans cette coalition de circonstance. Le peuple venait ainsi de faire le choix qui semblait le moins risqué, plus facile et banale comme l’est le personnage mais  hélas, « tout ce qui brille n’est pas de l’or ».

Son Pouvoir est bâti sur l’hypocrisie avec un air de politesse capable de rouler plus d’un, il s’est fait élire Président en trahissant les autres opposants qui s’étaient entassés à la place de l’obélisque pour mettre le pays à feu. Macky tel un fugitif trahissait ainsi le groupe pour aller faire le tour du Sénégal.

Cette randonnée solitaire lui a permis de se distinguer comme le choix obligé pour empêcher aux autres de brûler le pays. Sa masse qui l’oblige à poser les pieds avec délicatesse parce qu’il est un fainéant habitué aux petits boulots et notre mauvaise lecture nous conduit à lui coller une étiquette  de « personne calme ». son insécurité chronique et une tête qui ne peut supporter les gros dossiers ( Marème dixit ) nous laisser apparaitre une timidité drôlement facile à méprendre pour de la politesse. Macky nous a dupé, pas seulement le citoyen non préparé MAIS il a mis en sac beaucoup d’intellectuels le plus souvent enivrés par l’odeur de l’argent, ces soi-disant cadres malhonnêtes et sans éthique et « trompé » la plupart des chefs religieux qui, pour éviter le pire n’avaient d’autre choix que de prier pour lui, d’où le mouvement qui aussitôt formé à Touba «  RETHIOU ».

L’autre coïncidence qui a joué en sa faveur est qu’il était l’élève de Wade, un élève apparemment sage terriblement docile, avare en parole ou hypocritement muet. Dès lors même ceux qui nourrissaient un amour inconditionnel pour Wade ne s’en désoler pas de le voir élu Président et offrir ainsi à Wade un repos mérité.

Ainsi le destin de Président semblait lui tendre le bras et tout compte fait le Sénégal serait sauver de l’hécatombe MAIS on n’était que dans un rêve.

NON !!! nous ne sommes pas dupe c’est Macky le vrai acteur aidé en cela par l’effet de graisse et le dormeur qu’il est, il était facile de tromper le sénégalais lambda qui donne une grande importance aux apparences qui hélas sont «  souvent trompeuses ».

Nous voici avec Macky au Pouvoir et nous voici contraint d’assister à un triste spectacle. Cette scène qui se déroule tristement en plein jour et au quotidien sous nos yeux, cette population devenue aphone tout d’un coup me pousse à m’interroger.

Est-ce vrai que le Sénégal n’est plus le Sénégal ? est-ce vrai que la haine et les pratiques sournoises d’un homme à foutu en l’air l’éthique de toute une nation ? est-ce vrai que la tyrannie d’un chef fait peur à tout un peuple ? est-ce vrai que le mensonge et la calomnie peuvent être érigés en mode de gouvernance ?

Est-ce vrai que la noblesse n’est plus dans le sang mais dans l’âme ? est-ce vrai que ce peuple est aujourd’hui d’accord sur cette division ethnique qui se forge lentement mais sûrement ? est-ce vrai que ces dinosaures politiques veulent mourir en emportant nos valeurs ? est-ce vrai est-ce vrai…. ?

Devant ce spectacle désolant triste et grave, seul le peuple peut freiner cette hémorragie pour nous et pour les générations futures.

Ce Président arrogeant, chanteur et danseur au rythme endiablé de son wathiathia nous fera voir de vertes et de pas mûres si nous dormons sans nous lever aujourd’hui même. Il est entrain de dérouler entouré de ses brebis galeuses et de ses canards boiteux tristement célèbres et leur ventre remplis de vomissure.

Un Président qui nous regarde droit dans les yeux et qui profite des occasions pour nous mentir sans sourciller, conscient qu’il est entrain de réciter une pièce de théâtre c’est une première dans notre histoire.

Le combat a commencé et aucune excuse n’est permise, rangez les vestes et costumes, enfilez les chaussures de sport et surtout n’oubliez pas les masques à oxygène car LE VRAI COMBAT NOUS ATTEND pour SAUVER LE SENEGAL au prix que l’entêtement de Macky nous fixera.

Saa kadior

La rédaaction