Le leader du parti Bokk Gis Gis Pape Diop a été reçu par Serigne Mountakha Mbacké ce samedi

Dakarmidi  – Le défilé des hommes politiques à Touba se poursuit dans le cadre des préparatifs du  Grand magal. Le leader du parti Bokk Gis Gis a été reçu par Serigne Mountakha Mbacké ce samedi en compagnie d’une forte délégation dont les députés Cheikh Mbacké Bara Dolly et Fatou Kiné Mbaye.

L’hôte du khalife général des mourides lui a apporté sa contribution pour permettre aux pèlerins de passer un magal à l’abri de la Covid-19.
 » J’ai apporté une modeste contribution qui se chiffre à 100.000 masques et 1000 bouteilles de gels hydraualcooliques. Serigne Mountakha Mbacké a prié pour moi et l’ensemble des Sénégalais « , a-t-il listé devant la presse.
Interpellé sur le débat du 3ème mandat, le leader du parti Bokk Gis Gis a précisé que c’est la constitution qui régit les lois et les règlements du pays. Selon l’ancien maire de Dakar, le concerné (le président Macky Sall) n’entend pas pour le moment définir une position par rapport à cela, il ne pourrait pas s’aventurer à parler du  3ème mandat.
Pour lui, son parti n’a aucun mot à dire sur le statut du chef de l’opposition. Pape Diop a clos le débat  en révélant que ce n’est pas une priorité pour le Sénégal. Les gens n’ont pas de quoi manger, les inondations sont là, il y a des problèmes beaucoup plus cruels que nous devons chercher à résoudre, dit-il.