Le Forum parlementaire sur la migration en Afrique de l’Ouest s’achève sur une note d’espoir…

Dakarmidi- Fin du Forum parlementaire sur la migration en Afrique de l’Ouest tenu à Niamey(Niger). Initiée par le Parlement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest(CEDEAO), cette rencontre avait pour objectif d’apporter des réponses appropriées aux problématiques de la migration. Le Président de l’institution communautaire, son Excellence Moustapha Cissé Lo, a, dans son discours de clôture, invité les Etats à accélérer les grands projets communautaires, surtout,  en matière d’infrastructures et d’industrialisation et, de s’attaquer plus résolument à lever les barrières artificielles à la libre circulation des biens et services au sein de notre espace. Pour Cissé Lo, la jeunesse africaine doit être regardée commune un facteur de développement socio-économique et non comme un frein. Suffisant pour le Président de la 4ème Législature du Parlement de la CEDEAO d’appeler  à un sursaut patriotique pour endiguer le chômage, véritable cancer social, qui retient cette frange dans l’incapacité : «Les résultats de ce forum et les pertinentes recommandations qui ont sanctionné nos travaux constituent à mes yeux des pistes solides pour apporter des réponses appropriées aux problématiques de la migration. A cet effet, elles (ces recommandations) indiquent de façon claire les responsabilités respectives des Etats membres de la CEDEAO en tant qu’organisation régionale, mais aussi, des pays d’accueil et de transit, tout comme la communauté internationale », a dit le Président Moustapha Cissé Lo qui , au finish de révéler : «Notre organisation sera toujours sur le terrain de l’action utile en faveur de nos populations. Elle sera à leur côté pour maintenir la flamme de l’espoir. Sur ce, nous sommes prêts à apporter notre modeste contribution afin de relever les défis auxquels fait face notre communauté.»