l’Allemagne, tenante du titre, éliminée de la Coupe du monde 2018

Dakarmidi – Championne du monde en titre, l’équipe d’Allemagne de football a été éliminée mercredi 27 juin dès le premier tour du Mondial 2018, à l’issue d’une défaite 2-0 contre la Corée du Sud. C’est la première fois depuis 1938 que la Mannschaft ne passe pas la phase de groupes.

Le coup franc magistral de Toni Kroos face à la Suède lors du deuxième match (2-1) l’aura maintenue en vie, mais l’Allemagne n’est pas parvenue à prendre le dessus, à Kazan, sur une Corée du Sud arc-boutée en défense. Les Sud-Coréens ont même fini par noyer les espoirs allemands en marquant dans les arrêts de jeu. Dans l’autre match du groupe, la Suède a surclassé le Mexique (3-0), condamnant ainsi l’Allemagne. La Suède termine en tête du groupe F devant les Mexicains.

C’est la quatrième fois lors des cinq dernières éditions que le champion du monde en titre ne passe pas la phase de groupes, après la France en 2002, l’Italie en 2010 et l’Espagne en 2014.

Pourtant, les hommes de Joachim Löw ont tout tenté pour faire pencher la balance en leur faveur. Löw avait effectué trois changements au coup d’envoi, titularisant notamment la jeune pépite Goretzka en lieu et place de Thomas Müller – sa première absence au coup d’envoi d’un match de Coupe du monde.

Vêtus de leur tunique verte, les Allemands ont tenté d’installer leur jeu face à une équipe de Corée du Sud qui avait des chances de qualification en cas de victoire, et était décidée à jouer les coups à fond.

En effet, Ultra dominateurs en termes de possession de balle (plus de 70 %), les coéquipiers de Mesut Özil ont ouvert des espaces aux flèches coréennes. A plusieurs reprises, le gardien de but Manuel Neuer a dû répondre présent face aux attaques sud-coréennes. La Corée du Sud a d’ailleurs fini par marquer par deux fois dans les arrêts de jeu : par le défenseur central Kim Young-gwon puis, à la 96e minute, par Son Heung-min alors que Neuer avait déserté ses cages.

La redaction