La tension pré-électorale, les appels à l’apaisement en exergue

Dakarmidi – Les quotidiens de ce mercredi 23 janvier 2019 mettent le focus sur la tension pré-électorale, les appels à l’apaisement de l’Eglise catholique du Sénégal ainsi que sur d’autres sujets.

Analysant la situation politique actuelle du pays Enquête n’hésite pas à évoquer ‘’un cocktail explosif’’. Le journal s’appuie notamment sur les ‘’discours va-t-en guerre’’ émanant des acteurs des différents bords politiques et ‘’les arrestations de jeunes opposants’’ à un mois de la tenue du premier tour de l’élection présidentielle au Sénégal.

’’Depuis quelques temps, la violence monte d’un cran dans l’arène politique. Du côté du pouvoir comme du côté de l’opposition on jour à se faire peur, en promettant d’en découdre, comme en 2012’’, fait remarquer le journal.

A ce sujet, le quotidien revient en détaille sur l’arrestation de trois jeunes membres de l’opposition, présentés comme étant des proches de l’ancien maire de Dakar, Khlaifa Ababacar Sall, dont la candidature à la prochaine élection a été rejetée par le Conseil constitutionnel en raison de ses déboires judiciaires.

’’Si les soupçons des enquêteurs se confirmaient, ces jeunes +khalifistes+ cités dans le sabotage d’une réunion politique ayant occasionné un blessé et saccage d’un bus d’une société de transports publics, pourraient être traduits devant les Chambres criminelles’’, prévient la publication.

’’Ces jeunes +Khalifistes+ risquent l’instruction’’, renchérit L’Observateur qui croit savoir que les mis en cause sont poursuivis pour ‘’association de malfaiteurs, violence et voie de fait’’.

Cette situation découlant sans doute des frustrations nées des divergences sur le processus électoral et du rejet de la candidature à la présidentielle de 23 acteurs se réclamant de l’opposition a certainement déterminé le clergé sénégalais à lancer un appel à la retenue dont Sud Quotidien se fait l’écho.

Pour la tenue d’une élection libre, transparente et apaisée, ’’’L’Eglise sermonne la classe politique’’, souligne le journal dont la Une est illustrée d’une photo de l’archevêque de Dakar, Mgr Benjamin Ndiaye.

’’L’Eglise catholique du Sénégal brise le silence en cette veille d’élection présidentielle à forts enjeux. Par la voix de l’archevêque de Dakar, elle appelle les acteurs politiques au calme et à la responsabilité. Le patron de l’Eglise a également invité les citoyens sénégalais dont il a loué la maturité politique, à la vigilance pour préserver la paix sociale dans le pays’’, rapporte Sud dans ses colonnes.

Les perspectives de la présidentielle de février son également abordées en priorité par La Tribune qui s’intéresse à l’avocat Me Madické Niang, un proche de l’ancien président Abdoulaye Wade que d’aucuns présentent comme un plan B du Parti démocratique sénégalais (PDS) après l’invalidation de la candidature de Karim Maïssa Wade.

’’Alors que Me Abdoulaye Wade avait écarté toute idée de plan B pour forcer le pouvoir à valider la candidature de son fils, l’irruption de Madické Niang risque d’entraver ses plans. Ayant réussi à la surprise générale à passer l’étape des parrainages, l’avocat pourrait emporter avec lui des pans de cette formation politique de l’opposition, faussant ainsi tout ou partie de la stratégie encore inconnue de l’ancien président de la République’’, analyse le journal.

Pendant ce temps, le chef de l’Etat poursuit sa série d’inaugurations et de lancements de travaux à travers le pays. L’AS quotidien a mis l’accent sur l’étape de Fatick, dans le centre du pays, précisément à Diakho, où le président de la République a exprimé sa reconnaissance à la communauté sérère.

’’Le Sine m’a couvé, le Sine m’a plébiscité’’, a ainsi déclaré Macky Sall dans des propos relayés par le journal qui est également revenu sur l’inauguration de la route Samba Dia-Djiffer et le lancement des travaux de l’autoroute Mbour Fatick-Kaolack pour un coût de 460 milliards de francs.

’’En procédant au lancement des travaux de l’autoroute à péage Mbour-Fatick-Kaolack et à la réception de l’autoroute Mbour-AIBD (Aéroport international Blaise Diagne de Diass), le président de la République a réaffirmé son ambition de construire un réseau d’infrastructures diversifiées et de grande qualité. Il a également annoncé le démarrage prochain des travaux de la route de contournement de Mbour, une localité de la région de Thiès (Ouest)’’, fait de son côté savoir le Le Soleil.