La présidentielle de 2019 à la Une des journaux

Dakarmidi – L’investiture de Macky Sall comme candidat du Parti socialiste (PS) et de l’Alliance des forces de progrès (AFP) à l’élection présidentielle de février prochain et les réponses du ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, aux préoccupations de députés de l’opposition, intéressent les journaux parus ce mercredi 28 novembre 2018.

Le président de la République sortant a été officiellement investi mardi par ces deux formations politiques membres de la coalition au pouvoir, Benno Bok Yakaar (BBY), au cours de congrès extraordinaires d’investiture.

’’La machine BBY s’emballe’’, résume ainsi Enquête au sujet de ces investitures tous azimuts. S’intéressant d’abord à celle du PS, le journal évoque ‘’une image contrastée d’un président sortant nourri à la sève libérale qui se fait investir par les Verts’’.

’’L’investiture de Macky Sall par les camarades d’Ousmane Tanor Dieng dans la mythique salle Léopold Sédar Senghor de la Maison du parti marque une rupture, car c’est la première fois en quarante ans d’existence que le PS investit un candidat non issu de ses rangs, d’obédience libérale de surcroît’’, souligne le journal dont la Une est illustrée d’une photo du secrétaire général du PS et du président Sall main dans la main, saluant des partisans.

Le Témoin met également l’accent sur ces investitures en rendant compte des témoignages du président de l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir) à l’endroit des leaders du PS et de l’AFP. Parlant de Niass, Macky Sall a loué la ‘’dimension exceptionnelle’’ d’un homme d’Etat tandis qu’au leader du PS, il a insisté sur ’’l’exemplarité de son courage et de sa fidélité politique’’.

’’Congrès malgré’’, est le titre choisi par Le Quotidien pour rendre compte de ces investitures. La publication n’hésitant dans ses colonnes à qualifier ’’d’historique’’ la décision du PS d’investir Macky Sall en tant que candidat de ce parti à l’élection présidentielle du 24 février prochain.

Les manifestations d’investiture qui se multiplient pour porter la candidature du chef de l’Etat sortant ont sans doute poussé L’Observateur à afficher à sa Une : ‘’Macky investi par tous les pouvoir’’.

‘’Le Parti socialiste et l’Alliance des forces de progrès plébiscitent le patron de Benno Bokk Yakaar. Il décroche dans le même temps le soutien de la Fédération des Oulémas du Sénégal, de même que celui des 266 chefs de village de Fatick’’, fait savoir le journal.

D’autres journaux s’inscrivent dans les préparatifs de la prochaine élection présidentielle en rendant compte des réponses du ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, aux requêtes et autres préoccupations formulées par les opposants, lors de l’examen du budget de son ministère pour l’exercice 2019.

Il en est ainsi de Sud Quotidien sous le titre ‘’Aly Ngouille Ndiaye clarifie le jeu’’. ‘’Jusqu’au jour d’aujord’hui, c’est moi qui vais organiser les élections. Le fichier électoral est cohérent, de bonne qualité et solide pour l’organisation d’une bonne élection’’, assure Ndiaye dans des propos rapportés par le journal.

A ce sujet le quotidien L’AS fait remarquer que le ministre de l’Intérieur est resté ’’intraitable’’ sur les préoccupations des opposants, relativement au ficher général des électeurs, à l’organisation des élections et au rejet de l’inscription du candidat déclaré du Parti démocratique sénégalais (PDS), Karim Wade sur les listes électorales.

’’Aly Ngouille Ndiaye classe tout’’, renchérit Source A au sujet du maintien de la position du ministère de l’Intérieur sur les demandes de nomination d’une personnalité neutre pour organiser les élections, la mise à disposition du fichier général des électeurs entre autres.

En solo, Le Soleil a mis l’accent sur une sortie publique du président de la République au sujet du débat sur le ’’respect des principes d’éthique en recherche et sur le monopole des brevets qui prive l’accès aux médicaments à des millions de personnes dans le monde’’.

’’Lever le monopole sur les brevets’’, affiche ainsi le journal à sa Une en reprenant des propos tenus par Macky Sall à l’ouverture à Diamniadio du premier Forum Gallien en Afrique.

La rédaction