La politique et l’économie en exergue

Dakarmidi – L’actualité politique et économique trouve une place, à la Une de plusieurs journaux de ce mercredi 3 octobre 2018, à la faveur de la signature d’un accord de financement de plus de 120 milliards de francs Cfa entre l’Etat du Sénégal et la Banque africaine de développement (BAD).
Cet accord de financement signé mardi à Dakar dans le cadre de la réalisation de projets d’infrastructures est ainsi traité en priorité par le journal Le Soleil qui affiche à sa Une : ‘’123 milliards de francs de la BAD au Sénégal’’.
Selon le journal, la Banque africaine de développement a ainsi apporté son concours au Sénégal pour le financement de quatre projets ayant trait au désenclavement des zones de production, la réhabilitation de la route Sénoba-Ziguinchor-Mpack (au sud du pays), l’entrepreneuriat des jeunes et le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) dont la deuxième phase sera lancée le 19 octobre.
La même information est à la Une du journal Libération avec toutefois une légère différence sur les chiffres. La publication évoque ‘’121, 5 milliards pour le Sénégal’’, tout en détaillant les secteurs et projets bénéficiaires de ce financement.
Ainsi, 56, 8 milliards de francs vont permettre de réhabiliter la route Sénoba-Ziguinchor-Mpack, 11, 8 milliards pour réaliser 550 kilomètres de piste, de plateformes multifonctionnelles et 11 milliards pour accompagner des entreprises évoluant dans le secteur énergétique, alors que les 39, 4 seront dédiés au PUDC, mentionne Libération.
La première sortie publique du maire de Mermoz Sacré-Cœur, Barthélémy Dias, libéré de prison dimanche après six mois passés derrière les barreaux pour ‘’discrédit sur une décision de justice’’ est également commentée par plusieurs quotidiens dakaorois.
’’Barth, tou feu, tout flamme !’’, s’exclame ainsi Le Témoin qui rapporte des propos du leader politique proche de l’ex maire de Dakar, Khalifa Sall : ‘’Je n’ai jamais attaqué la magistrature.., Khalifa Sall sera candidat et sera élu dès le premier tour de la présidentielle de février prochain’’.
Dans des propos rapportés par le journal, Dias soutient également : ‘’Macky s’acharne contre Khalifa Sall parce qu’il est maire de Dakar. Or, qui perd Dakar perd la présidentielle’’.
’’Barth reprend du service’’, selon Vox Populi. Pour cette publication, le lieutenant de Khalifa Sall fait feu sur le et les maires transhumants de sa coalition politique Taxawu Dakar, 72 heures après sa libération.
Le journal fait ainsi allusion à la démission de Moussa Sy de la coalition victorieuse des élections locales de 2014 à Dakar et son ralliement à la mouvance présidentielle.
Une posture dont Walf Quotidien croit connaître les tenants et aboutissants en mentionnant à sa Une : ‘’Les dessous du deal’’ du ralliement du maire des Parcelles Assainies au camp du pouvoir.
’’Moussa dans la parcelle de Macky’’ est le jeu de mots du journal Le Quotidien pour parler de ce ralliement. Selon Sy, ’’ce que Macky a fait, aucun président de la République ne l’a fait depuis l’indépendance’’.
Pendant ce temps le journal L’AS a accordé la priorité à l’éducation à travers des menaces qui pèseraient sur la rentrée à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis UGB.
’’Les étudiants de l’UGB de Saint-Louis vont devoir rallonger leurs vacances jusqu’à nouvel ordre. Le Centre des œuvres universitaires de Saint-Louis (CROUS) qui traine une dette de 1, 6 milliard de francs que lui réclament les repreneurs des restaurants est dans l’impossibilité d’ouvrir le campus social’’, explique L’AS dans ses colonnes.
La rédaction