La politique au menu

Dakarmidi – L’arrestation d’un responsable du parti Rewmi (opposition), les résultats de la présidentielle et les perspectives des élections locales de décembre prochain sont les sujets dominants de l’actualité traitée par les quotidiens parus ce lundi.

Le journal Vox Populi signale que pour avoir posté un ‘’appel à la révolte sur sa page facebook’’, le colonel Abdouarahim Kébé du parti Rewmi a été arrêté à Saint-Louis (nord), ce dimanche.

Le colonel Abdourahim Kébé, ancien attaché militaire à l’ambassade du Sénégal à Wahsington, a également été Directeur de l’information et des relations publiques des Armées (Dirpa).

Transféré à la Section recherches de la Gendarmerie de Colobane, à Dakar, le chargé des questions de Défense du parti d’Idrissa Seck, rejoint en détention une dizaine d’autres militants de l’opposition, selon Vox Populi.

Le même journal note qu’avec la perspective des élections locales prévues en décembre, ‘’l’opposition tient son deuxième tour’’. Et Vox Populi de relever qu’en visite de condoléances, dimanche à Rufisque, Macky Sall a demandé aux responsables du pouvoir de ‘’consolider l’unité qui a prévalu lors de la présidentielle en perspective des locales de décembre prochain’’.

‘’Macky pense locales’’, renchérit de son côté Le Quotidien en se faisant écho d’une sortie du président de l’Alliance pour la République (APR), lequel a notamment demandé aux membres de la coalition au pouvoir, Benno Bok Yakaar (BBY) de préserver leur unité dans le département de Rufisque.

Pendant ce temps, Aïssata Tall Sall, présidente du mouvement ‘’Osez l’avenir’’ et soutien de Macky Sall, théorise l’organisation commune des élections locales et législatives.

Sud Quotidien revient sur ‘’la régularité et la transparence’’ de la présidentielle et affiche à sa Une : ‘’La CENA donne sa caution’’. Dans le journal, Issa Sall, porte-parole de la Commission électorale nationale autonome (CENA) affirme : ‘’Le scrutin a été transparent. Je n’ai pas vu dans un seul PV, une observation tendant à remettre en cause les résultats’’.

Au sujet des résultats de la présidentielle, Le Soleil se fait écho de ces propos de Seydou Guèye, porte-parole de l’Alliance pour la République (APR) : ‘’Le peuple a parlé, il faut en prendre acte’’.

Enquête revient la coalition ‘’Idy 2019’’ et titre : ‘’Ces géants aux pieds d’argile’’.

‘’Présentée comme une coalition XXL, Idy 2019 n’a pu conduire Idrissa Seck à la magistrature suprême. Malick Gackou, Pape Diop, Mamadou Diop Decroix ont tous été défaits dans leurs bases respectives parfois jusque dans leurs propres bureaux de vote’’, écrit Enquête.

Source A relève ‘’la non-publication des rapports de l’IGE, l’OFNAC, la Cour des comptes….depuis des lustres’’ et s’exclame à sa Une : ‘’Intrigant !’’. ‘’Si l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) est assise sur les rapports 2017 et 2018, l’IGE, la Cour des comptes et l’OFNAC se sont, eux aussi, inscrits aux abonnés absents depuis 2016’’, note le journal.

‘’De 2012 à nos jours, l’OFNAC, principal organe de contrôle mis en place par Macky Sall n’aura publié que deux rapport’’, selon Source A qui s’interroge : ‘’Dés lors, à quoi servent les 500 millions de budget qui lui sont alloués ?’’.