La marche de l’opposition, l’arrêt de la Cour de justice de la Cedeao et d’autres sujets à la Une des journaux

Dakarmidi – Les sujets abordés par les quotidiens dece vendredi 13 juillet 2018 se focalisent essentiellement sur les statistiques nationales, l’arrêt de la Cour de justice de la CEDEAO sur l’affaire Khalifa Sall, la marche de l’opposition.

« Pas de planification sans statistiques fiables’’, affiche à sa Une Le Soleil qui reprend ainsi le chef de l’Etat, Macky Sall, qui présidait jeudi une rencontre dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet de rénovation des comptes nationaux à travers l’adoption d’un système de comptabilité nationale.

’’Il ne peut y avoir une politique prospective, une planification rigoureuse qui ne soit adossée à des politiques statistiques fiables qui permettent de partir du réel et du concret pour se projeter vers le futur’’, selon le président Sall.
Le Soleil évoque également une bonne tenue de l’économie sénégalaise marquée entre autres par ‘’une baisse du ratio dette-Produit intérieur brut qui est passée de 60 à 50 %’’.
Sud Quotidien aborde le même sujet mais sous l’angle de la polémique qui naît souvent de la publication de chiffres de l’économie sénégalaise suivant le bord politique des acteurs qui les commentent. ’’Macky Sall entre dans le débat’’, affiche ainsi le journal à sa Une.
Les quotidiens commentent par ailleurs l’arrêt de la Cour de justice de la CEDEAO sur l’affaire Khalifa Sall. ‘’Les juges (de la Cour de justice de la CEDEAO) tapent sur le doyen des juges et le procureur de la République’’, selon Le journal Les Echos.
‘’La détention de Khalifa Sall depuis qu’il a été élu député jusqu’à la levée de son immunité parlementaire est arbitraire. Certains agissements du juge d’instruction constituent des violations graves des droits de la défense’’, écrit le journal qui rend compte de la décision de cette juridiction communautaire favorable au maire de Dakar et à ses coaccusés.
L’AS s’intéresse aux ‘’non-dits de l’arrêt (de la Cour de justice) de la CEDEAO’’, tandis que Vox Populi présente ‘’Les détails de l’arrêt de tous les espoirs pour Khalifa Sall’’.
La défense de Khalifa Sall exhibe cette décision pour réclamer la libération de son client dont le procès en appel est suspendu jusqu’à mercredi, le temps pour la Cour d’appel d’entrer en possession de cet arrêt.
Le journal Enquête fait un ‘’zoom sur la Cour de justice de CEDEAO’’, comparant ainsi ses sept membres à des ‘’gardiens du temps’’ ou à des ‘’sauveurs d’hommes politiques’’.
Walf Quotidien se projette déjà sur les implications de cette décision de justice qui met ‘’La Cour d’appel de Dakar, dos au mur’’.

Cette affaire judiciaire semble avoir inspiré le journal Le Quotidien qui utilise le jargon des prétoires pour aborder une marche de protestation de partis de l’opposition, prévue ce vendredi après-midi à Dakar.

‘’Procès de la rue’’, titre ainsi le quotidien qui accompagne sa Une d’un sous-titre : ‘’Les affaires Khalifa et Karim (Wade) au rôle’’.
Selon cette publication, la libération du maire de Dakar et l’inscription sur les listes électorales du fils de l’ancien président Abdoulaye Wade, candidat déclaré du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) à la prochaine élection présidentielle seront les mots d’ordre de cette manifestation autorisée par le préfet de Dakar.
L’Observateur est revenu sur les évènements tragiques survenu un an jour pour jour au stade Demba Diop de Dakar lors d’un match de football opposant Ouakam, un club de la capitale, au Stade de Mbour.
Huit spectateurs avaient péri dans une bousculade qui avait fait 477 blessés dans ce drame qualifié par le journal comme étant ‘’la plus horrible tragédie du football sénégalais’’. ‘’Mbour an drame’’ est le jeu de mots à la Une du journal pour aborder le sujet.
La rédaction