Khalifa Sall sort enfin son épée et décide de faire face à Macky Sall

Dakarmidi – C’est un khalifa Sall rebellé, toutes griffes dehors, qui est apparu aux sénégalais ce vendredi en conférence de presse à la mairie de la Médina, après avoir rendu visite à Bamba Fall et à ses co inculpés en prison. Le maire de Dakar s’est voulu d’être clair quant à la suite des évènements  désormais connu de tous et a averti qui veut l’entendre. Pour lui, en dépit de tout l’acharnement, il est hors de question de laisser passer l’inacceptable. « Car, si nous laissons faire, on risque tous d’y passer », dira le socialiste.

Il décide ainsi de faire face à Macky Sall et ce jusqu’au bout. Il demeure cependant convaincu  que la « bande » à Bamba Fall est mise en prison arbitrairement pour freiner la dynamique de sa coalition, mais que  toutes ses manœuvres resteront veines car le combat ne fait que commencer.

“Quand on met dans les chefs d’accusation, la tentative d’assassinat et l’association de malfaiteurs, c’est parce qu’on veut salir, on veut blesser, on veut nuire, mais nous ne l’accepteront pas”, fulmine Khalifa Sall, décidé à se battre.

Il indiquera que les prisonniers ne sont pas des délinquants. « Ils sont des prisonniers politiques, des otages politiques. Si on les a mis en prison pour arrêter ce que nous sommes en train de faire, c’est peine perdue. Si c’est pour nous empêcher d’avoir une liste en 2017, c’est peine perdue, car nous aurons une liste aux législatives de  2017. C’est une dynamique en marche. Chercher à nous neutraliser est vain et inutile. Que Bamba Fall aille en prison, que Khalifa Fall soit emprisonné, cela n’arrêtera pas notre dynamique”, a  discouru Khalifa très navré.

Il dit apporter son soutien  à ceux qu’ils appellent des “otages politiques” du régime de Macky Sall ceux-là d’ailleurs, dira-t-il, supportent stoïquement leur emprisonnement car sachant qu’ils n’ont commis aucune infraction.

La Rédaction