Justice : Le dossier du litige foncier de la Cité Gadaye renvoyé en cassation…

Dakarmidi- La guerre entre le Collectif des victimes de la Cité Gadaye (Yeumbeul –Nord, Pikine) est loin de connaître son épilogue. Face à la presse, hier, sur le site de 4 hectares, Bara Sow et Cie n’ont pas lâché du lest.  En dénonçant la boulimie foncière De leur « bourreau », en l’occurrence, le promoteur immobilier Babacar Fall par ailleurs, PDG de «Technologies 2000». A en croire Bara Sow, vice -président du collectif : « Nous étions sortis largement vainqueur de tous les procès, en premier instance comme en deuxième instance qui nous opposait  promoteur Babacar Mbaye Fall. Mais, à ce jour, le dossier se retrouve en Cour de Cassation. Cette bataille judicaire, nous la menons depuis bientôt 6 ans .Après avoir tenu informé de ce dossier aux allures nébuleuses, le Président de la République  Macky Sall nous avait  mis en rapport avec son Directeur de Cabinet. Ce dernier nous a, ensuite,  orientés vers le Gouverneur de Dakar, puis le Préfet, le sous- Préfet ainsi que le Ministre de l’Intérieur. Mais, que nenni ! Après le verdict dans cette affaire, Babacar Fall ne s’inquiète pas puis qu’il continue de vaquer à ses occupations comme si de rien n’était.  C’est terrible ! Il  est un vrai  escroc et il mérite une cinglante punition», dit avec fougue Bara Sow.

Et les membres du collectif de tuer dans l’œil certaines  rumeurs sur un éventuel recasement dans un autre site : «Cela n’est pas envisageable pour nous. Ce site qui s’étale sur 4 Ha nous appartient de droit. Nous comptons rester là, même au péril de nos vies. L’Etat et, au premier chef, le Président de la République est appelé à faire une meilleure intelligence de ce dossier. A l’heure où son gouvernement parle à tout-va de logements sociaux, il  est vraiment triste de laisser  des pestes sociales à l’image de Babacar Fall poursuivre leurs sale besogne .Il a été condamné à 2ans ferme de prison plus une amande de 2 milliards de francs Cfa ».Ibrahima Diop dit Pape, le fils aîné du propriétaire des 14 ha, d’éclairer l’opinion sur cette nébuleuse : «La famille Diop à laquelle j’appartiens avait disposé 14 ha et avait vendu 9 ha et il resté 4 ha. Le reste des terres (soit 4 h),  nous  les avons vendus au Collectif des victimes de Gadaye. Ils ont avec eux une autorisation de CDI ainsi que le bail tout les documents sont avec moi. Donc sur quelle base Mbaye Fall  veut fonder pour dire que ces 04h  sont sa propriété. C’est un drame, un véritable scandale. La procuration spéciale que notre famille leur  avait délivrée. La justice doit sévir contre  le sieur Fall. Il faut que la vérité s’éclate au grand jour !».